Web 2.0 : est-ce du sérieux pour les entreprises ?

Les entreprises prennent conscience des possibilités du Web 2.0 pour la communication et la collaboration. Or, nombre de solutions s’avèrent inadaptées à l’usage professionnel. Le Web 2.0 peut-il apporter aux applications d'entreprise la sécurité et la stabilité nécessaires ?

Wikipedia définit ainsi le Web 2.0 : "un terme qui décrit l'évolution de l'utilisation des technologies et du design du World Wide Web, qui tend à faciliter la créativité, le partage sécurisé des informations, la collaboration et la fonctionnalité du Web." 

Le Web 2.0 est déjà bien ancré chez des dizaines de millions d'utilisateurs particuliers, qui font appel à des services tels YouTube, Flickr, Twitter, MySpace, Facebook, studiVZ et Wikipedia. Ainsi, Facebook compte 100 millions d'utilisateurs dans le monde, entre 2 000 et 3 000 photos sont chargées chaque minute sur Flickr et des centaines de milliers de vidéos sont postées chaque jour sur YouTube.

Le concept clé du Web 2.0 : des communautés qui ne sont pas les opérateurs des sites Internet et de leur technologie, mais des utilisateurs qui créent et modifient le contenu du Web 2.0 - les opérateurs des sites Internet se contentant de fournir une infrastructure adaptée.  Cela signifie que l'élément technique le plus indispensable au Web 2.0 est la disponibilité constante et mondiale de l'accès Internet à haut débit.

Les entreprises commencent à prendre goût au changement de rythme induit par le Web 2.0 Elles font le parallèle entre certains aspects de l'interaction du Web 2.0 et la concrétisation de leurs objectifs et de leurs missions - l'utilisation d'échanges informels et de blogs, par exemple, où des solutions sont proposées et des projets approuvés. 

Le concept de communauté virtuelle ne se limite donc pas aux internautes particuliers, mais s'applique également aux entreprises et aux agences quelles qu'elles soient.  Les employés, les clients et les partenaires d'une entreprise peuvent être considérés comme une sorte de communauté dont les communications peuvent être facilitées par le Web 2.0.

Pour les entreprises, les avantages de ces nouveaux canaux et de ces nouvelles pratiques sont faciles à cerner.  La communication devient immédiate et plus flexible.  Le logiciel Web 2.0 est fourni à la demande - plus besoin de fournir des applications de niche et d'assurer leur support.  Les correctifs et les mises à jour des logiciels sont développés et implémentés rapidement, accélérant ainsi les progrès.  Avant tout, le Web 2.0 est omniprésent : où qu'il se trouve sur la planète, chacun peut aisément utiliser un périphérique connecté à l'Internet pour accéder à la plate-forme de son choix et à son contenu personnel.

Un potentiel indéniable

Pour les entreprises désirant expérimenter le Web 2.0 à des fins professionnelles,  de nombreux éléments favorables peuvent justifier leur prise de position :

- Comme de nombreux processus d'entreprises recourent à l'informatique, les communautés professionnelles d'aujourd'hui (par exemple les employés, les clients et les partenaires commerciaux) sont souvent définies sur une base virtuelle - beaucoup de groupes de travail ou de groupes de projet se connaissent uniquement via la toile ou travaillent ensemble exclusivement en ligne.

- Les contenus spécifiques à l'entreprise, les documents, les informations et les rapports sont généralement disponibles en format numérique et facilement partagés par le biais du Web 2.0.

- La globalisation entraînant un éparpillement géographique des communautés professionnelles, les formes traditionnelles de communication telles les visites chez le client ou les réunions du personnel deviennent superflues.

- Les travailleurs du savoir peuvent appliquer leur connaissance personnelle du Web 2.0 sur leur lieu de travail et souhaitent pouvoir communiquer avec leurs clients et leurs collègues aussi facilement qu'ils le font avec les membres de leurs communautés personnelles.

C'est pour cela que des serveurs professionnels spécifiques ont été créés sur d'innombrables plates-formes Web 2.0 - ainsi, Facebook gère déjà plus de 2 000 réseaux d'entreprise.

Un produit adapté ?

Les spécialistes de l'informatique d'entreprise sont partagés sur le sujet.  D'un côté, le potentiel du Web 2.0 pour les communications est indéniable en termes de rapidité, de flexibilité, d'évolutivité et d'efficacité ; de l'autre, les structures et les pratiques du Web 2.0 ne sont pas adaptées aux besoins des entreprises en matière de sécurité, de fiabilité, d'intégrité des données et d'infrastructure. Les applications du Web 2.0 ne sont pas en mesure de répondre totalement aux exigences croissantes de gouvernance et de compatibilité imposées aux entreprises d'aujourd'hui.

- Qualité de service : problème de l'accès aux heures de pointe sur des sites Internet initialement conçus pour des utilisateurs privés et qui, par essence, ne garantissent pas la qualité du service.

- Sécurité : la sécurité et la confidentialité des outils utilisés par les utilisateurs du Web 2.0 ne sont pas conformes aux standards professionnels, les plates-formes du Web 2.0 souffrant régulièrement de problèmes de sécurité et de perte de données.  Si les données personnelles sont fréquemment malmenées par les internautes, les entreprises doivent protéger non seulement leurs propres données, mais aussi celles de leurs employés et de leurs partenaires commerciaux, toute mauvaise manipulation pouvant entraîner des litiges.

- Conformité : dans cet environnement, les applications du Web 2.0 non contrôlées posent un problème particulier aux entreprises.  Ainsi, un employé qui écrit un blog au nom de son entreprise peut, à son insu, enfreindre des normes de confidentialité ou de règlementation.

- Infrastructure : un défi majeur pour les entreprises consiste à incorporer les applications Web 2.0 aux infrastructures, applications et bases de données utilisées pour leurs communications.   

Il ne faut pas oublier que le Web 2.0 a été conçu pour des communications privées - après tout, vous n'avez pas besoin de vous conformer aux lois sur la transparence quand vous partagez vos photos de vacances sur la toile.  Si un site Internet n'est pas disponible pendant une demi-heure, c'est embêtant, mais, le Web 2.0 doit son succès actuel au fait que ces contraintes n'étaient jusqu'à présent pas majeures.

En conclusion

Le Web 2.0 pour entreprises doit fournir une plate-forme de communication aux utilisateurs professionnels, alliant le potentiel indéniable du Web 2.0 aux normes professionnelles. Au final, le fait d'utiliser la logique, les méthodes et les technologies du Web 2.0 pour les communications d'entreprise sera un compromis entre deux besoins fondamentaux : la souplesse et l'ouverture du Web 2.0 d'une part, la sécurité et la fiabilité des applications professionnelles conventionnelles de l'autre. La demande est potentiellement immense et les premières solutions déjà en place prouvent qu'une application Web 2.0 d'entreprise peut fournir des niveaux de créativité et de productivité inédits.

Autour du même sujet