De nouveaux tableaux de bord pour une prise de décision efficace

La performance de l’entreprise est souvent liée au succès que peut remporter un produit ou un service auprès des clients. Mais dans le cadre de la mondialisation et de la compétition, cette approche est nécessaire mais non suffisante.

En effet, les résultats fructueux d’un moment que l’on croit être le fruit d’un management pertinent peuvent être démentis par la volatilité des clients séduits par d’autres produits et services concurrents.
Par conséquent, on sait qu’à un instant déterminé on a réussi mais on n’est pas réellement en mesure d’expliquer pourquoi on a réussi car on a ainsi pu juste constater.Pour répondre à cet impératif de bonne mesure de la performance, les entreprises disposent de nombreuses données. Il y en a même trop dans les Datawarehouse !
Des statistiques (faussement baptisées tableaux de bord), donnent lieu à de volumineuses publications, lesquelles font l’objet de multiples interprétations. Ces instruments utiles sont des outils de constat et non de prise de décision. 
La tentation est alors forte d’aller chercher sur le marché des recettes technologiques ou des recueils d’indicateurs prêt à l’emploi pour mesurer sa performance. Je recommande de ne pas céder immédiatement à ces tentations car il faut étudier d’abord les indicateurs spécifiques dont votre entreprise aura besoin, à chaque niveau de décision, pour mesurer son comportement et son évolution par rapport à sa stratégie globale.
Il ne faut pas donc mettre la charrue devant les bœufs.

Autour du même sujet