DSI, améliorez vos conditions de travail & valorisez votre fonction

Les DSI sont soumis à une pression toujours plus importante de la part des DG et des Directions métiers. Cela se traduit par un stress permanent et la gestion d’urgences en continu. Pas de quoi mener une gouvernance IT de long terme génératrice de valeur ajoutée.

L’un des chiffres les plus parlants tient, par exemple, à celui de la durée de vie d’un DSI dans l’entreprise. On constate qu’en général ce dernier exerce en moyenne pendant deux ans ses fonctions dans une entreprise avant de démissionner ou d’être démis de ses fonctions. Ce chiffre traduit à lui seul le mal-être des DSI qui sont pourtant au centre de la création de valeur de l’entreprise.
Un des éléments les plus frappants de ce mal-être est souvent matérialisé par le faible taux de réussite de projets informatiques.
A l’heure de l’émergence de l’agilité et des applications mobiles, il paraît impensable aux utilisateurs de ne pas pouvoir lancer rapidement ses projets et de ne pas en mesurer les bénéfices à court terme.
Le temps des grands projets doit se réduire considérablement au profit de déploiements plus rapides et opérationnels. Les mises en production doivent être réalisées en quelques mois, voire quelques semaines. Apporter de la souplesse pour répondre plus rapidement et plus facilement aux nouvelles demandes des utilisateurs, tenir les délais de livraison deviennent donc un enjeu majeur pour les DSI.
Cela amène notamment à repenser les approches utilisées pour se tourner vers un nouveau mode de développement.
Ceci explique notamment l’émergence de nombreuses technologies agiles; dont l’un des avantages est de pouvoir proposer au travers de ces technologies, la possibilité de moduler la pression, d’établir un dialogue constructif et visuel entre les utilisateurs et l’informatique et de lancer des projets sans devoir attendre des rédactions de cahier des charges souvent longues à matérialiser sur papier et des réalisations encore plus laborieuses.
Les technologies agiles sont un excellent moyen de fidéliser les collaborateurs et prestataires de la DSI qui peuvent mesurer rapidement les résultats de leurs projets. Elles constituent aussi un moyen d’utiliser les compétences de certains salariés dépassés par la complexité technologique mais connaissant sur le bout des doigts le métier de l’entreprise et qui peuvent enfin mettre au service de l’entreprise leurs compétences.
Enfin, comme les équipes de développement sont sans cesse sollicitées pour faire plus avec moins, les solutions agiles ont pour caractéristiques d’être simples à utiliser et donc de ne pas demander de longues heures d’apprentissage pour être parfaitement utilisées facilitant aussi la formation des nouvelles recrues.
Au regard de ces éléments, il convient donc que les DSI valorisent enfin leur profession et la fassent reconnaître au sein de l’entreprise en apportant de la souplesse aux utilisateurs sans sacrifier à la nécessaire urbanisation du système.
Le devoir des éditeurs de logiciels et des prestataires de service est de les y aider au quotidien en leur donnant les moyens nécessaires.
A n’en pas douter, l’agilité sera avec d’autres évolutions technologiques un formidable levier qui va faire entrer les DSI dans une ère moderne. Cela devrait notamment contribuer à accroître significativement leur valeur dans l’entreprise et à apporter plus de stabilité à leur fonction.

Autour du même sujet