La DSI doit intégrer les nouveaux challenges liés au digital

Le point sur quatre domaines qui ont fortement fait évoluer le rôle du CIO, désormais vu comme un Chief Integration Officer.

Le monde de l’IT vit des changements majeurs qui ont profondément fait évoluer le rôle du CIO avec l’arrivée de nouvelles technologies. Nous allons aborder quelques éléments mettant en avant cette mouvance en abordant quatre points qui ont fortement fait évoluer le rôle du CIO, désormais vu comme un Chief Integration Officer.

Les grands vecteurs de changement de l’IT de nouvelle génération :

- Le Cloud
La première mouvance que nous avons connue est liée au Cloud Computing : celui-ci a fortement fait bouger les schémas traditionnels et ouvert de nouveaux horizons générateurs de lancements rapides de projets dans de nombreux domaines : CRM, BI, Infra, réseau… Le Cloud a permis de repenser les architectures existantes et d’externaliser le SI dans des datacenters. Le débat n’est donc plus centré uniquement sur l’informatique interne.

- Le BYOD

Le développement de la mobilité a aussi permis de faire évoluer les usages. En effet, les collaborateurs utilisent désormais fréquemment leurs terminaux mobiles pour travailler au quotidien. Les smartphones et autres terminaux sont notamment utilisés pour consulter des mails et accéder à des applications professionnelles. La notion de sécurité est donc en forte évolution et nécessite d’être prise en compte pour que le BYOD soit un véritable relai de croissance.

- Le Big Data
La valorisation des données se positionne aujourd’hui comme un axe-clé pour les entreprises. Ces dernières peuvent renforcer leur compétitivité en tirant parti de la masse d’informations numériques présentes au sein de leurs SI, il s’agit du patrimoine cognitive de l’entreprise.

- Les Apps
Prolongement des services de l’entreprise, les apps permettent d’accéder depuis ces devices aux applications de l’entreprise dans un contexte professionnel ou de proposer aux clients finaux des applications pratiques pour accéder à des services à forte valeur ajoutée.

Ces quelques éléments expliquent la transformation du rôle du Chief Information Officer qui doit désormais s’approprier tous ces paramètres pour concevoir des SI ouverts et communicants. Son rôle va donc prendre une orientation où la notion d’intégration est stratégique. Il est donc un maillon-clé qui va permettre de transformer la gouvernance numérique de l’entreprise en alignement constant aux besoins métiers.  

DSI