Web Analytics : 10 logiciels innovants pour l'e-commerce

Voici 10 logiciels webmarketing pour faciliter les décisions stratégiques et accroître les ventes e-commerce…

1/ PAARLY : l’outil de Pricing Analytics pour l’e-commerce
S’aligner intelligemment sur les prix-concurrents est une pratique récente qui se généralise chez les e-commerçants. Utilisé par des acteurs majeurs de l’e-commerce, le logiciel PAARLY simplifie le suivi et l’analyse de la politique-prix des concurrents, revendeurs et marketplace (compétitivité, positionnement, assortiment…). Différents modules additionnels permettent de réagir aux évolutions tarifaires du marché : ajustement des prix e-commerce (via des modules Magento ou Prestashop), ajustement des devis online, interconnexion avec les CRM, les ERP et logiciels de web analytics des entreprises.
Le budget : une version gratuite d'évaluation est limitée à 10 jours. Version payante à partir de 260€/mois.


2/ LOKAD : l’outil d’Inventory Analytics pour l’e-commerce
La prévision des stocks (inventory forcasting en anglais) est un enjeu crucial de l’e-commerce. Les ruptures de stocks chez un e-commerçant favorisent les ventes en ligne de la concurrence. A l’inverse, les excès d’invendus diminuent les marges. Pour répondre aux problématiques d'approvisionnement, la solution logicielle LOKAD analyse les données historiques (assortiments, ventes, achats…) pour générer des prédictions de stocks optimaux à prévoir. Pour étendre les fonctionnalités d’optimisation du stock, un moteur de customisation permet d’adapter les résultats du logiciel selon des critères de pondérations et des calculs-métier propres à chaque entreprise.
Le budget : une version gratuite d'évaluation est limitée à 30 jours. Version payante à partir de 150$/mois. Un module Magento de déploiement rapide pour l’e-commerce est inclus dans le tarif.


3/ MYFEELBACK : l’outil de Feedback Analytics pour l’e-commerce
Utilisé par quelques-uns des principaux acteurs français et mondiaux de l’e-commerce, l’outil MyFeelback permet d’interroger (de manière intelligente et simple) ses prospects et ses clients sur leur satisfaction. La valeur ajoutée du logiciel, c’est de pouvoir optimiser (de façon continue) le site marchand en fonction des retours utilisateurs récents. Orientée digital omnicanal et multilingue, la solution fonctionne dans les pages-web, les e-mails envoyés et les applications mobiles. En complément des tableaux de bord sur la satisfaction-client, des modules supplémentaires offrent la possibilité d’enrichir automatiquement les données B2C ou B2B contenues dans les outils CRM (Salesforce, Sugar CRM, Adobe Campaign, Sellsy…) des entreprises.
Le budget : La tarification mélange abonnement et tarif à la consommation (pay as you go). Une démo gratuite est disponible.


4/ DYNATRACE : l’outil d’UX Analytics pour l’e-commerce
Les problèmes techniques des sites marchands (affichage problématique, lenteur, saturation, page d’erreur...) sont un frein aux ventes e-commerce. Pour pallier aux défaillances, le logiciel Dynatrace permet de mémoriser (techniquement) l’expérience-utilisateur de l’ensemble des visiteurs d’un site web. En cas de bug lors d’un parcours-clients, il devient possible de recréer l'environnement technique exact à l’origine d’un problème à résoudre (IP, système d’exploitation, version du navigateur, appareil mobile ou desktop, cookies et données de session, données en base, lignes de code exécutées, SQL exécutés…). En complément de la facilité à debugger les applications on-line, des vues d’ensemble permettent de dresser le bilan général des performances applicatives et des expériences-utilisateurs.
Le budget : une version gratuite d'évaluation est limitée à 30 jours. Version payante (location ou achat de licence) selon dimension du besoin.


5/ UNIVERSAL ANALYTICS et GOOGLE ANALYTICS PREMIUM
L’incontournable Google Analytics évolue. Le logiciel Google de référence pour analyser le trafic web a récemment perdu du terrain face à plusieurs de ses concurrents (pourtant payants). Atinternet, Piwik Analytics et Omniture d’Adobe ont notamment séduits plusieurs géants de l’e-commerce mondial. En réaction, Google a élaboré Universal Analytics qui permet une meilleure traçabilité des multi-sessions, des multi-devices et des visites offline. Pour les grandes entreprises et les web-agencies, Google offre aussi de la nouveauté : une version Premium de Google Analytics s’appuie sur les données exhaustives d’audience web (et non sur des échantillons) pour ses analyses.
Le budget : Google Universal Analytics reste gratuit (mais une mise à jour des traceurs est nécessaire). Orienté grands-comptes et agences-web prestigieuses, Google Analytics Premium coûte plus de 100 000€ l’année.


6/ KEYWORDTOOL.IO : l’outil de Keyword Analytics
Keywordtool.io permet de lister les mots-clés fréquemment cherchés dans Google. L’innovation de l’outil, c’est de s’appuyer sur l’autocomplete du moteur de recherche pour retrouver (exhaustivement) l’ensemble des expressions Google populaires pour un thème précis. Ces mots-clés pourront ensuite servir à rédiger de manière intelligente les métatags, les fiches-conseils et les fiches-produits des boutiques en ligne (voire des places de marché). Le logiciel facilite aussi la détection des mots-clés pertinents (ou de longue-traine) pour les investissements publicitaires adwords et les études de marché sémantiques.
Le budget : à partir de 48$/mois. Un outil gratuit alternatif existe (www.keyword.io) mais il nécessite de compléter les informations avec un deuxième outil gratuit (le Google keyword Planner) pour obtenir les mêmes résultats d’analyse.


7/ SEMRUSH : l’outil de SEO et SEA Analytics
Le logiciel SEMRUSH est un outil de mesure des performances en référencement naturel et payant des sites web. La particularité de l’outil est d’être orienté analyse concurrentielle : détection des campagnes adwords de la concurrence, détection des mots-clés Google qui apportent beaucoup de trafic naturel à la concurrence, détection du netlinking des concurrents, détection de nouvelles pages-web apparues chez un site-web concurrent…
Le budget : à partir de 70$/mois. La version gratuite (mais limitée) offre déjà des nombreuses options.


8/ DIGIMIND : l’outil de Social Analytics
L’outil Digimind permet aux marques (nationales et internationales) d’obtenir des indicateurs de tendance sur leur e-réputation. En pratiquant une veille informationnelle à partir de plusieurs milliers de sources-médias (journaux, blogs, réseaux sociaux, avis-client, commentaire sur les forums…), ce logiciel de brand marketing élabore des vues d’ensemble sur l’opinion des internautes et ses évolutions.
Le budget : à partir de 499€/mois. Pour les community managers et les webmarketeurs des entreprises à budget limité, des outils alternatifs de veille internet pourraient suffire (comme mention.com à partir de 29€/mois ou Hootsuite Pro à partir de 10$/mois).


9/ ABTASTY : l’outil d’A/B Analytics pour l’e-commerce
Les tests A/B permettent de confronter les performances e-marketing de 2 versions différentes d’un même site marchand, d’une même application digitale ou simplement d’une même page-web. Abtasty est un outil spécialisé dans le déploiement de ces test A/B (auprès d’échantillon de visiteurs) et l’analyse de leurs résultats. L’innovation de l’outil, c’est de pouvoir choisir intelligemment les échantillons pertinents en fonction de critères-métier spécifiques à chaque boutique e-commerce.
Le budget : à partir de 29€/mois. 30 jours gratuits sont offerts.


10/ TAGCOMMANDER : l’outil de centralisation des Tags Analytics
Tag commander est une alternative professionnelle au logiciel gratuit Google Tag Manager. L’outil permet de centraliser (en un seul et unique endroit) l’ensemble des scripts JavaScript que les éditeurs de logiciels web marketing imposent d’ajouter aux pages-web et aux applications digitales (pour ordinateur, tablette et mobile). L’innovation de l’outil, c’est d’offrir des fonctionnalités anti-doublons pour améliorer les statistiques (et donc les analyses) des autres logiciels de web analytics utilisant des tags.

Autour du même sujet