Transformation Digitale : mettre en place un dispositif qui vaut le COOC pour conduire le changement...

Comment et pourquoi renforcer les plans de conduite au changement grâce à un système de "Digital Learning" interne à l'organisation.

Penser "out of the box" et se former de façon innovante
La transformation numérique est un sujet maintes fois abordé, souvent sous un angle disruptif, innovant et humainement impactant. Cette mutation nécessite pourtant de mettre en mouvement l'ensemble de l'organisation et de conduire ce changement d'une manière raisonnée et adaptée à chaque contexte interne. Attardons nous sur ce sujet en regardant une nouvelle approche possible de la formation, élément clé du dispositif de conduite de changement.

Utiliser une technologie qui vaut le COOC

Selon une étude Crossknowledge*, 68% des répondants déclarent que le digital learning permet de développer l'agilité des collaborateur face à la disruption. De tous les outils disponibles autour de la formation, une plateforme COOC (Corporate Open Online Courses) donne la possibilité de dispenser un apprentissage permanent des collaborateurs sur un rythme non-imposé. Ce dernier point est un élément essentiel de la conduite au changement et facilite grandement l'adhésion du personnel.

Maximiser l'expérience apprenant
Il s'agit de mettre en place une Université Digitale interne mais ouverte sur le monde et accessible en mobilité pour une approche plus collaborative et interactive de la formation. Par exemple la connexion de cette plateforme avec un RSE (réseau social d'entreprise) permet, entre autres possibilités, d'apprécier la qualité des contenus et ces échanges positifs ne feront que décupler l'expérience utilisateur. En effet, dans ce cadre, l'animateur de la communauté apprenante va alors pouvoir établir une synthèse de propositions et ainsi contribuer à l'amélioration continue des formations. Il faut donner l'envie aux collaborateurs de revenir se former, en continuant d'améliorer "l'expérience apprenant" de façon cyclique...

Valoriser les collaborateurs et apprécier leur progression

Avec ce type de système, il sera ainsi envisageable de développer un "assessment program" interne, sorte de certificat de compétences, permettant à chacun de s'auto-évaluer et de mettre en valeur son niveau de progression dans le changement. De son côté, l'organisation et notamment la DRH aura une vue consolidée ou une cartographie des nouvelles compétences (GPEC) ainsi acquises au sein de la structure de manière automatisée. Il est ainsi plus aisé d'identifier les talents susceptibles de prendre le leadership sur les prochains grands projets de transformation à venir.

Favoriser le leadership 3.0
Symbole d'une volonté d'investir dans l'humain, une plateforme COOC utilise le levier du Digital Learning et des Edtech pour faire tendre l'organisation vers plus de maturité et d'agilité en diffusant au sein de la structure une formation quasi-permanente. C'est aussi une condition nécessaire à l'instauration d'un climat de confiance en s'aidant de la formation continue des collaborateurs comme facteur clé de succès de l’appropriation d’une culture d'entreprise. Cette démarche de quête permanente et collective d'amélioration continue en utilisant au mieux les outils digitaux à disposition tout en gardant toujours à l'esprit le bon sens commun, c’est aussi la philosophie du Kaizen**…

* Deuxième édition du Benchmark européen du Digital Learning co-réalisé avec Féfaur

** Le mot Kaizen est la fusion des deux mots japonais "Kai" et "Zen" qui signifient respectivement "Changement" et "Bon". La traduction française courante est « amélioration continue » et par extension, on peut traduire par "analyser pour rendre meilleur"
    

Mobilité / Urbanisation