Navigateur en entreprise : Firefox 4 versus Internet Explorer 9 Administration ou déploiement plus aisés avec des solutions Microsoft ?

jean semere, directeur de projet web chez linagora.
Jean Semere, directeur de projet web chez Linagora. © Linagora

Qu'est-il plus facile, en partant d'Internet Explorer 6, ou 7, c'est-à-dire des navigateurs nécessitant beaucoup de développements spécifiques : migrer vers Firefox 4, ou vers Internet Explorer 9 ? "Cela dépend de la qualité du code de l'applicatif existant" explique Jean Semère, le directeur de Linstudio.

"Le passage vers Firefox 4 peut être parfaitement indolore comme très compliqué. Mais migrer d'Internet Explorer 6 à sa 9e version peut être aussi ardu. Il y a des solutions utilisées dans le monde professionel qui sont uniquement compatibles avec IE 6, ou 7, toute migration nécessitera une refonte de l'applicatif, qui peut être très lourde quel que soit le navigateur visé, Firefox 4 ou Internet Explorer 9", poursuit le développeur de Linagora.

 

Outils d'administration ou de déploiement

Quant aux outils d'administration ou de déploiement, ceux de Microsoft sont connus et naturellement pensés pour Internet Explorer ainsi que pour les entreprises de toutes tailles. "Encore faut-il que ces outils soient maîtrisés", rappelle le consultant de Deveoteam.  

 

olivier caleff, consultant senior devoteam. 
Olivier Caleff, consultant Senior Devoteam.  © Devoteam

Du côté de Firefox et de sa bibliothèque d'extensions très fournie, Jean Semere n'en connaît pas d'équivalent. Les déploiements qu'il a réalisés chez Linagora ont certes nécessité des outils, mais ces derniers ont dû être développés sur mesure. Ils étaient d'ailleurs  trop spécifiques pour pouvoir ensuite enrichir le catalogue d'extensions Firefox.

 

Olivier Caleff rappelle que si l'informatique de l'entreprise a déjà tendance à incliner vers Microsoft, les outils de déploiement et d'administration de cet éditeur conviendront évidemment particulièrement mieux pour pousser Internet Explorer vers des systèmes d'exploitation Microsoft. "Cela sera plus facile, et on ne pourra pas en vouloir aux DSI d'avoir fait ce choix-là pour ces raisons là", explique le consultant de Devoteam.

Microsoft / Mozilla