Microsoft condamné en Chine pour violation de brevet

Le tribunal de Pékin vient de condamner Microsoft pour violation de propriété intellectuelle. Microsoft aurait intégré des polices de caractères chinois propriétaires dans certaines versions de ses OS telles que Windows 95, 98, 2000 et XP. Ce brevet appartient à la société Zhongyi Electronics. Le tribunal pékinois a demandé à Microsoft de cesser d'utiliser les polices de caractères incriminées, et de retirer de la vente les systèmes d'exploitation concernés. Microsoft a décidé de faire appel de cette décision.

Microsoft / Juridique