OpenOffice : une alternative crédible à Microsoft Office ? Jean-François Donikian (StarXpert) : "Il faudra 2 ans à LibreOffice pour devenir une alternative opérationnelle"

JDN Solutions. Comment se portent les projets OpenOffice dans les entreprises ?

Jean-François Donikian. La migration des entreprises de Microsoft Office vers OpenOffice.org poursuit son chemin. Le mouvement s'est même accentué depuis le changement d'ergonomie inauguré par Office 2007 qui a poussé les entreprises à aller voir ailleurs.

Depuis un an et demi, on observe un phénomène nouveau dans les entreprises privées qui sont plus nombreuses à s'intéresser à OpenOffice, en particulier dans les secteurs de la distribution et de la banque.

Les motivations sont toujours liées aux économies potentielles et à l'indépendance par rapport au format bureautique. Mais pas seulement. En passant à OpenOffice.org, les entreprises attendent une augmentation de la productivité bureautique qui est possible grâce à des formations dispensées pour optimiser l'usage de la bureautique, et financées par la disparition des coûts de licences.

L'éclosion d'offres basées sur OpenOffice.org est-elle un frein à l'émergence de ce type de solution bureautique ?

Le foisonnement d'offres autour d'OpenOffice montre bien que le marché de la bureautique Open Source est arrivé à maturité. IBM Symphony, mais aussi Cloud Office chez Oracle et le projet LibreOffice en sont des exemples flagrants.

"On peut opter pour Office, Cloud Office et OpenOffice.org pour répondre à des usages différents"

Cependant, en fonction des besoins, on pourra conserver Microsoft Office pour des usages avancés avec des macros ou une forte adhérence métier, du Cloud Office pour les utilisateurs occasionnels et OpenOffice pour des usages classiques.


Et LibreOffice dans tout ça ?

Il est encore un peu tôt pour faire un bilan des migrations des entreprises d'OpenOffice.org vers LibreOffice. La feuille de route annonce des évolutions fonctionnelles prometteuses avec LibreOffice mais la plupart des clients attendent de voir. Il faudra à mon sens deux ans à LibreOffice pour devenir une alternative opérationnelle à OpenOffice.

Les clients qui ont installé OpenOffice.org doivent être complètement rassurés par le maintien d'OpenOffice dans le monde du Libre. Mais aussi par le maintien du développement d'offres commerciales comme celles d'Oracle. Des solutions qui apportent des plus-values au niveau des connecteurs avec les applications métiers, mais aussi au niveau de l'intégration de la BI à la bureautique dans un Cloud privé, ou de l'accès sur un smartphone. Ce qui est loin d'être le cas pour LibreOffice.

Jean-François Donikian est P-DG et fondateur de la SSLL StarXpert.

Microsoft / Bureautique