SAP vs Oracle : le choc des titans de l'ERP Oracle, la force tranquille d'un excellent middleware d'intégration

Grâce au rachat de BEA en janvier 2008 pour 8,5 milliards de dollars, Oracle a réalisé un joli coup face à SAP en matière de middleware d'intégration et de serveur d'applications, deux briques indissociables du fonctionnement de l'ERP. En parallèle, Oracle a mis au point l'environnement AIA (Application Integration Architecture) pour intégrer en tant que meta modèles des applications tierces et les faire discuter entre elles. Et un nouveau point marqué face à SAP 

 

Ce dernier accuse en effet un peu le coup : "'nous manquons encore de notoriété sur le middleware quand on se heurte aux spécialistes du serveur d'application que sont Oracle mais aussi IBM Websphere, JBoss ou Tomcat", avoue Thierry Pierre (SAP).  

Une faiblesse confirmée par le cabinet d'études Gartner qui dans son dernier carré magique de septembre 2009 sur le marché des serveurs d'applications (2,8 milliards de dollars de revenus en 2008), confirme les places de leader d'IBM, Oracle et Microsoft, et SAP en tant que challenger.

 
Le match SAP Vs. Oracle : middleware
  Notoriété du middleware Force
Source : JDN Solutions
SAP Faible +
Oracle Elevée +++

Java / Oracle