Base de données : les tarifs des freelances au deuxième trimestre 2015

Place de marché française, Hopwork observe les prix, selon la ville et la technologie, des indépendants spécialisés dans les bases de données. Voici les derniers tarifs constatés.

Jeune pousse française fondée il y a deux ans, Hopwork est une plateforme de mise en relation entre les freelances et les entreprises. Elle compte désormais 8 600 indépendants inscrits, dont la moitié ont un profil technique (4042 dont des développeurs backend, web et mobile). Elle peut donc observer les prix réellement pratiqués sur sa plateforme par les indépendants, notamment sur le terrain des bases de données. Les tarifs avaient déjà été communiqués en janvier et avril dernier : il s’agit donc d’un baromètre trimestriel. Sur le deuxième trimestre, Hopwork indique que 57 000 recherches ont été réalisées sur son site, dont, là aussi, près de la moitié pour des profils techniques.

Tarifs constatés au deuxième trimestre sur la plateforme de mise en relation française Hopwork, en fonction de la base de données et de la ville.© Hopwork

MySQL reste donc la technologie la plus prisée pour les missions, avec plus du quart des recherches (26,6%) effectuées sur le site d'Hopwork concernant les bases de données. Sur le deuxième trimestre, Hopwork note d’ailleurs une belle croissance de ces recherches pour MySQL (+24% par rapport au 1er trimestre 2015). Mais s’il y a beaucoup de demandes, il y a aussi apparemment beaucoup d’offres, car le tarif moyen d’un indépendant maîtrisant MySQL est le plus faible observé par Hopwork en matière de base de données. Les plus hauts tarifs moyens constatés par Hopwork sont ceux pratiqués par des spécialistes de Cassandra (643 euros par jour) ou d’Elasticsearch (538 euros).

En termes de volume de recherches, Hopwork note toutefois une baisse pour Elasticsearch (-12%) par rapport au précédent trimestre. Mais l’intérêt pour des technologies taillées pour le Big data restent important, puisque Cassandra (7,1%), Elasticsearch  (14,7%) et Mongodb (15%) représentent à elles trois plus du tiers des recherches réalisées sur Hopwork concernant des bases de données.

A lire aussi :

 

Salaire informatique / Big Data