Employeurs préférés des futurs ingénieurs : Google toujours au top, mais Dell et HP chutent

Universum a sondé des étudiants du monde entier suivant une formation d'ingénieur pour connaître leur employeur idéal. Certains acteurs de l'informatique brillent, mais d'autres voient leur attractivité décliner.

Où rêvent de travailler les étudiants suivant une formation d'ingénieur ? C'est la question qu'Universum a pu poser, comme chaque année, à des milliers de futurs ingénieurs, étudiant au sein d'une des 12 plus grandes puissances économiques mondiales (Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Russie, États-Unis, Chine, Japon, Brésil, Inde, Canada et Australie).

De quoi réaliser un classement des entreprises selon leur attractivité pour ces étudiants. Un palmarès dans lequel il y a, évidemment, beaucoup d'acteurs bien connus de l'informatique. Peu de changements sont à noter dans le Top 5 : Google, Microsoft et Apple composent, dans cet ordre, le podium et IBM  prend la 5e place précédemment occupée par GE.

Chute sérieuse de l'attractivité de HP

Le plus intéressant se situe sans doute plus bas dans le classement, et concerne la dégringolade, très marquée, de deux acteurs en pleine restructuration : Dell, qui perd 8 places (il passe de la 23e à la 31e position) et surtout HP qui voit son attractivité sérieusement décliner, passant de la 25e place à la 39e. Un autre fabricant de PC, Lenovo, perd 5 places, et se retrouve à la 35e place. Autres baisses sensibles : celles d'Oracle, qui reste dans le Top 30, mais perd 6 place, et de Cisco, qui en perd 5.  

Les 50 entreprises les plus attractives pour les futurs ingénieurs, d'après un sondage mondial réalisé chaque année par Universum. © Universum

L'étude attire aussi l'attention sur le regain d'attractivité des entreprises spécialisées dans le conseil en management et l'audit.

Évolution de l'attractivité de huit cabinets de conseil pour les futurs ingénieurs.  © Universum

Le classement et l'étude complète sont proposés sur le site d'Universum.

Google / HP