Mattermost : que vaut le clone open source de Slack ?

Mattermost : que vaut le clone open source de Slack ? La solution reprend la majeure partie des fonctions de l'outil de team messaging. Principale différence : un app directory nettement moins riche.

Vous souhaitez pouvoir installer un Slack en local. Mattermost est fait pour vous. Editée par la société américaine éponyme, cette solution open source reprend les principales fonctionnalités de l'outil de team messaging en mode SaaS : messagerie instantanée (en équipe ou en one-to-one), découpage par canaux de conversation thématiques (ou channels), groupes privés, fils de commentaires, partage de fichiers... Traduit dans une dizaine de langues, Mattermost est disponible en français.

Stockage et intégration illimités

Comme Slack, Mattermost donne accès dans sa version gratuite à l'ensemble de ses fonctionnalités orientées utilisateurs (hors console d'administration donc). A la différence de Slack qui bride son offre gratuite à 5 Go, l'édition communautaire de Mattermost ne présente aucune limitation en termes d'espace de stockage. Elle ne fixe pas non plus de limite quant au nombre d'intégrations possibles. Rappelons que le service d'entrée de gamme de Slack ne peut dépasser 10 intégrations.

L’interface graphique de Mattermost se calque sur celle de Slack. L’outil permet également de partager des documents. © Capture JDN

Mais l'app directory de Mattermost est nettement moins riche que celui de son concurrent. La solution open source s'intègre nativement à une cinquantaine d'applications et bots tiers, contre 1 000 pour Slack. Parmi les outils supportés par Mattermost, on relève de nombreuses solutions orientées DSI : des logiciels de gestion de sources (Github, Mercurial, Subversion...), de gestion configuration (Chef, Puppet), de gestion de projet (Trello, Jira) ou encore de monitoring de systèmes (Nagios, Cisco Syslog). La start-up exploite en parallèle l'environnement d'automatisation de tâches Zapier pour accueillir des flux d'alertes en provenance de nombreuses autres applications du marché.

La reprise d'apps Slack facilitée

Tout comme Slack, Mattermost est aussi équipé d'une API pour mettre en musique des intégrations personnalisées. Quant à ses "webhooks" entrants et sortants (qui permettent d'appeler un service externe et de recevoir des notifications en provenance de celui-ci), ils sont compatibles avec ceux de Slack. Ici, l'objectif est de faciliter la réutilisation dans Mattermost d'une application initialement développée pour Slack.

Une offre payante avec des fonctions d'administration supplémentaires

Mattermost facilite aussi l'import de données en provenance de Slack. Pour l'heure en bêta, cette fonctionnalité se limite à la reprise d'équipes Slack d'un maximum de 100 utilisateurs.

Déclinée en deux forfaits (respectivement 1,67 et 6,67 dollars par utilisateur et par mois), la version payante de Mattermost donne accès à des fonctionnalités supplémentaires en matière de chiffrement, d'authentification et de gestion des droits d'accès - via LDAP et Active Directory. Ouvrant la voie à la personnalisation de l'interface graphique, elle inclut également des prestations de support technique.

Une architecture Linux, MySQL, Nginx

Mattermost tourne sur un environnement standard. La solution s'installe sur une distribution Linux (Ubuntu, Red Hat Enterprise Linux ou Debian) combinée à une base MySQL ou PostgreSQL. En frontal, le serveur web Nginx vient supporter l'interface graphique (lire le guide de mise en œuvre sur le site web de l'éditeur). Ces choix d'architecture font de Mattermost une plateforme relativement simple à installer et administrer.

Pour la plupart des entreprises, Mattermost devrait d'ailleurs être plus facile à prendre en main que Rocket.chat, l'autre alternative open source à Slack souvent évoquée par les spécialistes. Rocket.chat implique en effet de mettre en place une infrastructure nettement plus complexe : un serveur Node.JS et une base de données MongoDB répliquée sur plusieurs instances serveurs.

Comparatif Mattermost vs Slack (version gratuite)
  Slack Mattermost 
Fonction de messagerie collaborative X X
Apps natives Windows, Mac, iOS, Android et Linux X X
Recherche illimitée   X
Nombre d'intégrations possibles 10 Illimité
Prise en charge des appels audio et vidéo X x*
Nombre d'applications dans l'app directory 1000 Environ 50
open source   X**
*Mattermost gère les appels audio et vidéo en one-to-one (en bêta)
**L'édition gratuite (ou communautaire) de Mattermost est disponible en open source : le serveur Mattermost Team Edition Server sous licence MIT et les applications (Android, iOS, Linux, Mac et Windows) sous licence Apache 2.0. L'édition payante de Mattermost (Mattermost Enterprise) est commercialisée sous licence propriétaire.

A lire aussi : 

Serveurs / Windows

Annonces Google