CMS : les meilleures solutions Open Source au crible Liferay : taillé pour des projets de portail intranet

Liferay , créé en 2000, se positionne comme une solution de portail d'entreprise permettant d'agréger des contenus, partager des ressources et collaborer. La facilité de personnalisation par l'utilisateur final constitue, d'après Smile, une des principales forces de la solution, mais ce n'est pas la seule. Plus de 60 portlets sont aussi proposés, dont "une palette complète" d'outils collaboratifs et sociaux, et une gestion intuitive des communautés de pratiques. 

diagramme fonctionnel de liferay.
Diagramme fonctionnel de Liferay. © Smile

Liferay, écrit en Java, est distribué via un modèle de licence double : open source (Liferay Portal Community Edition) sous licence LGPL, et commerciale payante (Enterprise). Si la capacité d'intégration de son architecture est signalée par Smile, en revanche la SSLL précise que Liferay peut demander de mobiliser des compétences techniques spécifiques pour en tirer pleinement parti.

Selon Smile, la création des différents espaces "est très puissante" car ces derniers peuvent être créés à partir de gabarits de page ou de site, et ces gabarits peuvent eux même être "définis facilement" dans l'application, selon un même principe de glissé-déposé. La gestion des droits liés aux différents objets (sites, pages, portlets, contenus...) est qualifiée par ailleurs de "très complète".

Les cas d'usage selon Smile

 Liferay est peu adapté aux cas d'usage classiques de la gestion de contenu, notamment aux sites Institutionnels et sites marketing, les seconds étant encore plus demandeurs sur les domaines de prédilection des CMS.

 A contrario, Liferay est particulièrement bien adapté à des scénarios de déploiement du portail intranet, réseau social, et peut être utilisé de façon très convaincante comme "Plateforme Multi-sites".

la gestion des layouts sous liferay.
La gestion des layouts sous Liferay. © Smile

CMS / Gestion de contenu