Comparatif : 12 solutions d'e-commerce Salesforce Commerce Cloud (ex-Demandware), cloud first

Salesforce n'a pas perdu de temps. Trois mois après avoir racheté Demandware pour 2,8 milliards de dollars, le champion du mode SaaS changeait son nom pour Commerce Cloud (le même que la solution SaaS d'Oracle !). Plus qu'un symbole. La solution doit pleinement s'intégrer à l'écosystème Salesforce, à commencer par sa solution historique de CRM, mais aussi bénéficier de sa plateforme d'intelligence artificielle Einstein.

Une internationalisation et un "time to market" rapides

adidas a opté pour la solution d'e-commerce de demandware.
Adidas a opté pour la solution d'e-commerce de Demandware. © Capture JDN

L'ex-Demandware a été fondé en 2004 par un ancien dirigeant d'Intershop. Il a décidé de créer une solution 100% SaaS à partir du moteur refondu de la plateforme d'e-commerce allemande. Parmi ses clients, on retrouve des marques dans le retail comme L'Oréal, Lacoste ou Adidas ou des agences de délégation comme eCommera qui gèrent la plateforme d'e-commerce pour le compte de marques.

Des marques internationales qui doivent parfois gérer une centaine de sites dans le monde. "Demandware leur propose d'industrialiser et de standardiser leurs sites en puisant dans un catalogue de 200 à 250 templates. Cela correspond bien à des sociétés qui ont une petite équipe IT et n'ont pas de convictions fortes à porter", observe François Duranton. L'ex Demandware propose aussi un grand nombre de connecteurs. Le positionnement assure une internationalisation et un "time to market" rapides. Le consultant apprécie aussi le module de searchandising, à savoir la mise en avant des produits.

Une tarification qui pourrait évoluer

Le modèle économique de Commerce Cloud est, lui aussi, innovant puisque "l'éditeur prélève de 1 à 3% du chiffre d'affaires du site. Ce qui peut être attractif pour des marques peut l'être moins pour de gros marchands", analyse l'expert. Une tarification qui pourrait être remise en cause par le rachat de Salesforce. Le FAQ de l'éditeur laisse d'ailleurs entendre que l'on s'achemine vers une tarification sur mesure. 

Salesforce Commerce Cloud en bref
Points fortsPoints faibles
Source : JDN
Solution full SaaSPositionnement sur les marques de retail
Intégration à l'écosystème SalesforceModèle économique qui peut pénaliser les gros sites marchands

IBM / Drupal