Windows 9 : ce que l'on attend

Les nouveautés de Windows 9 ? Nouvelles fonctionnalités, meilleure prise en compte de l'environnement non tactile... Voici 9 choses que l'on attend de Windows 9, entre annonces officielles et rumeurs crédibles.

Bien sûr, Microsoft développe aujourd'hui activement la prochaine grosse mise à jour de Windows. On sait que ce projet porte, en interne, le nom de code "Windows Threshold". Selon certains observateurs, derrière ce nom de code se cache en fait tout simplement Windows 9.

Microsoft a même aussi pu partager certains de ses projets de développement. Des spécialistes bien informés ont aussi pu en faire fuiter d'autres, et confirmer, ou infirmer, plusieurs rumeurs. On peut donc en conséquence attendre, aujourd'hui, ces 9 choses de Windows 9.

1- Un Windows qui sort dès la première moitié de 2015

Windows 9, s'il s'agit bien de Threshold, devrait sortir dès le printemps de l'année prochaine. Mary Jo Foley, toujours bien informée sur les plans de Microsoft, parle même d'avril 2015 comme étant la date actuellement visée.

2- Un Windows mieux taillé pour les PC classiques

Cette même source fiable confirmait récemment que Microsoft allait encore poursuivre ses efforts "pour essayer de rendre plus agréable l'utilisation de l'OS avec une souris et un clavier". C'était déjà clairement le sens des nouveautés introduites en avril dernier avec Windows 8.1 Update 1. La mise à jour apportait alors notamment l'interface classique (sans les tuiles) par défaut à des ordinateurs non tactiles, et de nouvelles fonctionnalités étaient accessibles à la souris et à ses clics droits.

3- Un Windows séduisant mieux les entreprises

L'arrêt du support de Windows XP aurait pu faire décoller la part de marché de Windows 8, dans le monde, mais aussi en entreprise. Raté. Les entreprises préfèrent encore très largement migrer leurs postes vers Windows 7.

Mais peut-être que si l'attente no 2, ci-dessus, est comblée, celle des entreprises pourra aussi l'être. Parce que finalement, les ordinateurs Desktop n'ont pas encore tout à fait dit leurs derniers mots, surtout en entreprises...

4- Un nouveau menu Démarrer

nouveau menu démarrer
Le futur menu Démarrer tel que l'a officiellement montré Microsoft en avril dernier.  © Microsoft

Microsoft l'a officiellement présenté : il va (encore) y avoir un nouveau menu Démarrer. Une capture d'écran officielle a même été fournie par Terry Myerson, le responsable de l'OS chez Microsoft, révélant un menu rappelant celui des précédentes versions de Windows tout en adoptant l'interface moderne introduite avec Windows 8 (voir ci-contre).

Au départ, ce menu Démarrer devait être intégré dans la mise à jour encore appelée aujourd'hui Windows 8.1 Update 2, et prévue pour ce mois d'août. Mais aux dernières nouvelles, il serait finalement reporté à 2015, c'est-à-dire à Windows Threshold/Windows 9...

La source russe appelée "WZor", qui avait pu dévoiler la quasi-totalité du contenu de la mise à jour de Windows 8.1 Update 1, prétend de son côté que ce nouveau menu Démarrer fonctionnera différemment selon si le terminal est tactile ou non. Une rumeur qui n'a pas été confirmée par les autres bons connaisseurs des projets de Microsoft...

5- Des fenêtres Desktop pour les apps Metro

L'une des nouveautés attendues est annoncée depuis plusieurs mois déjà, notamment par le spécialiste Paul Thurrott. Il s'agit de la possibilité de faire fonctionner des apps Metro au sein des fenêtres classiques, déplaçables au sein de l'interface Desktop traditionnelle. Cela a même aussi été montré par Microsoft lors de la dernière Build. A fortiori, c'est une fonctionnalité qui sera amenée par Windows 9.

6- Une nouvelle version ARM gratuite de Windows sans l'interface Desktop

Microsoft n'a pas encore réussi à officiellement l'admettre, mais aucun fabricant de PC ne veut de sa version Windows 8 RT. Certains ont essayé, tous ont arrêté. Il ne serait donc pas étonnant que cette version évolue. Et il semble qu'une redéfinition des versions de Windows soit bien au programme, avec, justement, une nouvelle version ARM

terry myerson
Terry Myerson, en charge du groupe "Système d'exploitation" chez Microsoft. © Microsoft

Mary Jo Foley maintient qu'une version ARM de Windows, qui ne sera pas le Windows RT que l'on connait aujourd'hui, sera proposée, pour les petites tablettes et smartphones. Elle pense même que cette version sera gratuite. Terry Myerson a de son côté expliqué lors d'un entretien que l'interface Desktop ne serait pas forcément la bienvenue sur toutes les tablettes ou smartphones. Il ne serait donc pas surprenant que la nouvelle version ARM de Windows n'inclut pas l'interface Desktop.

Cette nouvelle version ARM est aussi peut-être celle que Microsoft attend pour dégainer sa Surface mini attendue depuis des mois..

7- Un Windows unifiant les OS Microsoft

La vague de mises à jour Windows Threshold doit élargir le code partagé par les téléphones, les tablettes, les PCs, et les consoles Xbox One. Toutes les versions de Windows devraient partager beaucoup plus de composants en termes d'"architecture fondamentale", c'est-à-dire, "le système de fichiers, de pilotes, de gestion de la mémoire, mais aussi la plateforme d'applications, l'App Store et les services".

C'est l'un des chantiers actuels de la division bien nommée Operating Systems Group, en charge des différents OS et conduite par Myerson depuis la réorganisation de Microsoft en juillet dernier. Cela a déjà commencé à porter ses fruits (lire : Cap sur les apps universelles), et l'édifice devrait être avancé, si ce n'est terminé, avec Windows 9.

8- Un Windows qui calme la cadence pour les entreprises

On l'aura compris, Microsoft veut accélérer la cadence des grosses mises à jour de Windows. Mais pas sûr que les entreprises veulent et puissent suivre. C'est sans doute en prenant conscience de cela que Microsoft leur a finalement accordé un délai supplémentaire pour réaliser la mise à jour, obligatoire, de Windows 8.1 à 8.1 Update 1.

L'idéal serait donc que la remise à plat des différentes licences permette à une version de Windows mieux pensée pour les entreprises de garder un rythme qui leur correspond mieux. Là encore, Myerson semble avoir bien entendu cette demande...

9 - Un Windows en location sur Azure

Non, Microsoft ne travaille pas à un "Windows 365", une version de Windows épousant le modèle cloud d'Office 365. C'est ce qu'a affirmé Mary Jo Foley citant ses propres sources, et démentant une rumeur qui semblait aussi s'appuyer sur de bonnes sources.

Pourtant, Microsoft va bel et bien dans ce sens. L'éditeur a lancé, en version bêta Azure RemoteApp, la version cloud, hébergée par Microsoft dans Azure, de l'outil RemoteApp de Windows Server. De quoi facturer par abonnement l'accès à des applications Windows depuis des clients Windows mais aussi iOS et Android, et bientôt Mac. C'est pour l'instant en bêta, et seulement une image Windows Server 2012 R2 et la suite Office sont proposées, mais des apps Windows hébergées dans Azure et proposées à la location sont déjà une réalité....

Windows 10