Machines à voter : recours devant le conseil constitutionnel à d'Aulnay-sous-Bois

Les élections législatives ont donné du grain à moudre aux réfractaires du vote électronique. C'est notamment le cas à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, où le collectif AulnayCitoyen a relevé plusieurs irrégularités. Le collectif reproche notamment à la municipalité d'avoir autorisé des interventions, constitutives de fraudes, sur les machines au cours des scrutins du 10 et 17 juin. En outre, les machines Nedap ne correspondraient pas à l'agrément délivré par le ministère de l'Intérieur. En conséquence de quoi, le collectif AulnayCitoyen a déposé un recours devant le Conseil constitutionnel afin de faire annuler le scrutin.

Juridique