Google consulterait-il les liens nofollow et les Meta keywords ?

Contrairement à ce qui est affirmé par le moteur de recherche, ses robots consulteraient à la fois les balises de mots clés et les liens en nofollow.

Le débat sur l'utilité des balises Meta Keywords est relancé. Des spécialistes du référencement naturel pensent tenir une nouvelle preuve de l'utilisation par Google de ces successions de mots clés insérés dans le code HTML, mais a fortiori invisibles pour l'internaute consultant la page Web en front office. Or, Google prétend ne pas s'en servir pour classer les résultats des recherches.

 "Google utilise la balise Meta Keywords, mais pas pour ce que vous pensez", indique la consultante Jill Whalen, sur le forum de High Ranking (société de conseil spécialisée en SEO). Elle raconte comment elle s'est aperçue qu'une requête tapée dans son moteur de recherche interne, basé sur Google, contenait l'exacte succession de mots qu'elle a utilisés dans l'une de ses balises Meta Keywords.

Compte tenu de la longueur de la requête et sa mise en forme particulière ("conversions, rewriting content, 301-redirects, website development, content management "), ces soupçons se portent sur les robots de Google. Ironie du sort, c'est une alerte Google qui l'a informée que cette requête avait été effectuée.

 

Comment Google prend en compte les liens nofollow ? "En général", il ne les utilise pas.

L'affaire a depuis fait grand bruit sur la Toile, car elle pourrait inciter à modifier la majorité des pages Web, écrites sans cette balise jusque-là jugée inutile pour le SEO. Les principaux moteurs affirment mordicus ne pas l'utiliser, que ce soit GoogleBing ou Yahoo!.

Or le témoignage de Jill Whalen pourrait porter à croire que Google non seulement lit ces Meta Keywords, mais les utilise aussi.

 

 

Liens nofollow

 

Autre controverse : l'utilisation par Google des liens Nofollow. Comme leur nom l'indique, ces derniers sont censés ne pas être utilisés par les robots car l'attribut rel=nofollow, précisé dans le code HTML, est conçu pour les en empêcher.   

Or, l'expert en référencement Rand Fishkin, du site SEOMoz, a pointé du doigt une intrigante déclaration de Google, pour le moins ambiguë. Sur la page de support du Google Webmaster Tools, à la question "Comment Google prend en compte les liens nofollow", Google répond : "en général nous ne les utilisons pas" ("In general, we don't follow them").

Ce "en général" laisse assez clairement supposé que parfois, Google visite bien la cible du lien nofollow. Là encore, c'est un contre-pied, Google ayant affirmé à maintes reprises ne pas se servir de ces liens, même si des tests avaient déjà tenté de démontrer que les attributs nofollow n'empêchaient pas les robots de Google de les consulter.  

 

Lire aussi notre fiche pratique :
-Liens : quand utiliser rel="external" ou rel="nofollow" ?

Google / Moteur de recherche