Google accepte un compromis avec l'Union Européenne

Tandis que la politique de respect de la vie privée du moteur de recherche est aujourd'hui montrée du doigt (lire l'article Google sous le feu des critiques du 12/06/2007), Google a annoncé hier être prêt à limiter le temps de stockage de données de ses utilisateurs. Cette période, récemment fixée entre 18 à 24 mois (lire la brève Google renforce sa politique de confidentialité du 15/03/2007) est aujourd'hui descendue à un an et six mois. Sur le blog officiel du moteur, Peter Fleischer, avocat chez Google, affirme q'un délai plus court serait néfaste à ses services.

Google / Moteur de recherche