Référencement naturel : Bing devient une solution pour se positionner en Chine

Le moteur de recherche chinois Baidu vient de signer un accord avec Microsoft. Selon les termes de ce partenariat, le portail s'appuiera sur Bing pour les recherches en anglais.

Entre Google et la Chine, les relations sont de plus en plus difficiles, l'état chinois a fait longtemps pression sur le moteur pour qu'il censure certains résultats gênants pour le régime de Pékin. Pour couper court à tout problème, le groupe de Mountain View a décidé début 2010 de transférer son site chinois sur son infrastructure de Hong Kong, tout en conservant sur le continent ses opérations commerciales et de R&D.

Tirant partie du retrait de Google, Microsoft vient d'annoncer la signature d'un accord avec le numéro un chinois de la recherche. Selon les termes de cet accord, Bing va devenir le moteur de Baidu pour les recherches en langue anglaise. Une information qui ne manquera d'intéresser les référenceurs en quête de canaux pour se positionner dans les SERP en Chine.

Le nouveau rapprochement permet en outre à Microsoft de réduire la distance qui le sépare de Google en Asie, en prenant une option sur un marché chinois de près de 0,5 milliard d'internautes. Reste que la part des recherches en anglais réalisées dans Baidu ne fait pas l'objet de statistiques officielles.

Microsoft / Moteur de recherche