"Réussir son référencement web" : les bonnes feuilles Votre "text appeal" est-il optimisé pour les moteurs de recherche ?

Votre contenu éditorial, ce que certains appellent le "text appeal" est-il optimisé pour les moteurs de recherche ? Ce contenu éditorial est effectivement la source du trafic généré par la longue traîne, qui va représenter près de 80 % du trafic "moteurs" total. Raison de plus pour bien le penser afin qu'il soit le plus réactif possible aux critères de pertinence des outils de recherche, sans jamais oublier toutefois que vous écrivez pour que vos textes soient lus avant tout par des internautes... Voici les questions qu'il faut se poser à leur sujet.

différentes zones dans une page web.
Différentes zones dans une page web. © Eyrolles

Contenu>Titre éditorial

Dans ce paragraphe, nous parlons du titre du contenu éditorial et non pas du contenu de la balise <title> de la page web (voir figure ci-dessus).

 Le titre éditorial de la page est-il descriptif (factuel) et contient-il des mots-clés importants pour définir le contenu de la page ?

 Contient-il environ 5 à 7 mots descriptifs ?

 Est-il inséré dans une balise <h1> ?

 Y a-t-il une seule balise <h1> dans votre page (ce qui est le plus logique, mais plusieurs écoles existent) ?

Contenu>Premier paragraphe du texte (chapô)

 Le premier paragraphe (deux à trois premières phrases, les 100 premiers mots, les 200 à 300 premiers caractères) du texte éditorial contient-il les mots-clés déjà présents dans le titre éditorial ? En propose-t-il d'autres, qui décrivent son contenu ?

 Les mots importants sont-ils mis en exergue (gras – balise <strong> – ou balise <h3> notamment) ?

 La mise en exergue est-elle insérée dans le code HTML lui-même (méthode compatible avec le référencement) ou dans les feuilles de styles (ce qui la rendra invisible pour les moteurs) ?

Référencement naturel / Référenceurs