Bonnes feuilles : la biographie de Richard Stallman Itinéraire d'un enfant très doué

La mère de Richard Stallman, Alice Lippman, se souvient encore du moment où elle s'est rendu compte du don particulier de son fils. "Il devait avoir huit ans", se souvient-elle. C'était en 1961, un après-midi de fin de semaine.

Mme Lippman, jeune mère célibataire récemment divorcée, passait le temps dans le minuscule deux-pièces familial, dans l'ouest de Manhattan.
Feuilletant un exemplaire du magazine Scientific American, elle tomba sur sa rubrique préférée, les "Jeux mathématiques" de Martin Gardner. Alors professeur d'arts intérimaire, elle aimait la gymnastique intellectuelle que procurait cette lecture.

Voyant son fils à ses côtés, déjà absorbé dans un livre, elle décida de s'essayer au problème de la semaine. "Je n'étais pas vraiment douée pour les casse-têtes, avoue-t-elle. Mais en tant qu'artiste, ce genre d'activité m'aidait à franchir certaines barrières conceptuelles". Or cette fois-là, Alice Lippman eut l'impression de se heurter à un mur de briques. Dépitée, elle s'apprêtait à jeter le magazine, lorsqu'elle sentit qu'on la tirait gentiment par la manche

"C'était Richard, se souvient-elle. Il voulait savoir si j'avais besoin d'aide." Regardant tour à tour son fils et le magazine, elle accueillit tout d'abord l'offre avec un certain scepticisme. "J'ai demandé à Richard s'il avait lu le magazine, dit-elle, et il m'a répondu que non seulement il l'avait lu, mais qu'il avait même résolu le problème. Et il a enchaîné en m'expliquant la solution."

Face à la logique mise en oeuvre par son fils, Mme Lippman passe rapidement du scepticisme à l'incrédulité. "Certes, j'avais toujours su que c'était un garçon brillant. Mais c'était la première fois que j'avais un indice clair de son degré d'avancement intellectuel." Trente ans plus tard, Mme Lippman s'amuse encore d'un tel souvenir : "Pour vous dire la vérité, je ne crois pas que j'aie jamais compris comment résoudre le casse-tête, dit-elle. Je me rappelle juste que je n'en revenais pas qu'il ait trouvé la solution".

 

Extrait sous licence GNU FDL v. 1.3

Copyright : Richard Stallman, Sam Williams, Christophe Masutti
"Richard Stallman et la révolution du logiciel libre - Une biographie autorisée"
Eyrolles, Collection Accès Libre / Framabook (Framasoft), 21 janvier 2010

Open source