Un délit d'initié chez GFI Informatique menace 3 dirigeants

L'Autorité des Marchés Financiers (AMF) devrait rendre publique très prochainement la condamnation de 3 dirigeants de la SSII GFI Informatique, dont son PDG Jacques Tordjman, pour délit d'initié. L'affaire remonte à novembre 2004, mois au cours duquel Jacques Tordjman décide de ventre 2% du capital de sa société. Dans la soirée, la SSII avertit sur ses résultats financiers et le cours de l'action chute lourdement. Le patron de la SSII aurait dû avertir l'AMF sous 5 jours qu'il souhaitait passer sa part dans la société à moins de 10% du capital, ce qui n'a pas été fait. Le PDG invoque un oubli. Selon le quotidien La Tribune, qui rapporte cette affaire, les trois dirigeants pourraient être condamnés à une amende de 450 000 euros chacun.

Juridique / SSII