Serveurs : Dell redessine son offre pour le cloud computing

Matériels, prestations, partenariats... Le constructeur dévoile une offre pour répondre aux problématiques cloud des opérateurs de centres de données.

Dell entend renforcer son positionnement sur le terrain du cloud computing privé et du calcul scientifique. Le constructeur a dévoilé aujourd'hui une nouvelle offre de serveurs pour répondre à ces enjeux. Elle prends corps avec la gamme de serveurs PowerEdge C-Series.

 

"La technologie PowerEdge C-Series est issue de l'expérience de notre entité américaine Data Center Solutions qui accompagne des acteurs comme Google, Facebook,  Yahoo ou Microsoft dans leur activité de centre de données", explique Pierre Fournial, chef de produit infrastructure chez Dell France.

 

A destination des datacenters nécessitant une puissance importante, PowerEdge C-Series cible typiquement les systèmes de cloud computing et d'applications en mode SaaS. L'offre comprend trois modèles : PowerEdge C1100 est optmisé pour les serveurs de calcul en grappe, PowerEdge C2100 est conçu pour le cloud de calcul et le cloud de stockage, PowerEdge C6100 est adapté au cloud ciblant les enjeux d'infrastructure partagée.

 

Une offre de services, de l'analyse de besoins au déploiement

"Avec cette nouvelle gamme, nous avons cherché à optimiser la puissance et la densité, tout en réduisant la consommation d'énergie", ajoute Pierre Fournial.

Dell complète ces produits par une prestation de conseil (couvrant analyse de besoins et aide à la définition d'architecture), et des services de développement, de déploiement et de maintenance pour les plates-formes matérielles de cloud computing.

 

Parallèlement, le constructeur a également annoncé la disponibilité d'une nouvelle solution de stockage maison (DX6000). Reposant sur des serveurs PowerEdge standards, elle embarque une couche logicielle pour gérer le stockage en mode objets en environnement de grille. Dell étend ainsi son positionnement sur le terrain du stockage, qui se limitait jusqu'ici aux domaines du NAS (Network-Attached Storage), du SAN (Storage Area Network) et du NDAS (Network Direct Attached Storage).

Le stockage en mode objets consiste à associer des méta-données aux informations stockées pour en préciser la taille, l'emplacement... Cette technique est plutôt adaptée aux besoins d'archivage à long terme de données non-structurées (documents bureautiques, e-mails, fichiers audio/ vidéo...). "La dimension grille qui fait l'originalité de notre technologie permet d'ajouter aisément des nœuds de stockage supplémentaires, ce qui rend la solution évolutive", note Pierre Fournial.

 

Toujours sur le terrain du stockage, Dell en a profité pour annoncer une extension de son partenariat avec EMC. Objectif : intégrer en OEM les boîtiers de sauvegarde de Clarion (orienté sur la déduplication à la cible) issus du rachat de Datadomain.

Même logique avec les systèmes de stockage unifiés d'EMC (Celerra NS 120, NS 480 et NS 960). Des produits multiprotocole qui combinent stockage SAN, NAS, ISCSI et Fiber Channel. Cette solution s'avère intéressante pour stocker sur un même serveur des ressources variées (données et applications).

Serveurs / Dell