La carte électronique subit la crise, mais innove Marc Bertin (Eurosmart) : "la 4G, le M2M et le NFC sont des vecteurs de croissance"

Quel est l'état du marché de la carte en 2009, après le choc de la crise économique et financière de 2008 ?

Pour Marc Bertin, du cabinet de conseil belge Eurosmart, spécialiste du secteur, le marché de la carte résiste à la crise.

"Sur le secteur des télécoms, la 4G, le M2M et le NFC sont des vecteurs de croissance importants". Et dans le domaine bancaire, friand de systèmes d'authentification et de paiement, des leviers de croissance sont toujours présents, en dépit du choc de la crise.

"L'arrivée à maturité de la technologie NFC pourrait être le moteur du secteur"

"La croissance des PIN et des chip est également très forte", confirme Marc Bertin. Mais d'un point de vue technique, c'est véritablement l'arrivée à maturité de la technologie NFC (Near Field Communication) qui pourrait se trouver être le moteur du secteur : avec 82% de croissance depuis 2007, Marc Bertin promet que 2010 sera l'année du NFC, avec l'arrivée des premiers volumes d'importance pour 2011.

Autre domaine en pleine croissance, celui de la connectivité des appareils numériques, qui ne se limitent plus aux ordinateurs et aux téléphones. "Le M2M [ndlr. Machine to Machine] avec des télévisions et des voitures par exemple est en train d'arriver et va changer beaucoup de choses. Nous sommes juste au début de l'Internet des objets".

NFC