Que sont devenus les produits stars de Sun ? MySQL : ses dirigeants historiques ont quitté le navire

Racheté par Sun en février 2008 pour 1 milliard de dollars, la reine des bases de données Open Source MySQL connaît depuis le rachat d'Oracle une vie chaotique. Surtout après les départs en 2009 de Jim Starkey, chef de projet sur le moteur transactionnel Falcon intégré à MySQL, et des retentissantes démissions de ses dirigeants Michael Widenius (créateur de MySQL) et de Marten Mickos (CEO de MySQL).

 

Mais ce ne sont pas les seuls. Depuis septembre, une vingtaine de collaborateurs d'Oracle travaillant sur MySQL ont également quitté le navire pour rejoindre un projet dissident, SkySQL, dans lequel l'investisseur de référence n'est autre que... Michael Widenius.   

 

Oracle impose aux utilisateurs des licences Basic et Silver de souscrire à un contrat d'engagement de 3 ans

Aujourd'hui, SkySQL a pour objectif de fournir des prestations de support et de consulting pour la base de données Open Source MariaDB, un fork Open Source de MySQL développé par la société Monty Program AB.  

Oracle, de son côté, ne veut pas lâcher le morceau, et positionne MySQL (actuellement dans sa mouture 5.5) en tant que concurrent frontal de Microsoft SQL. Tout en jouant la carte de la complémentarité avec son rouleau compresseur haut de gamme, le système de gestion de base de données Oracle 11g. 

 

Les utilisateurs de MySQL ont en tout cas eu récemment une mauvaise surprise avec une modification par Oracle de sa politique de licence logicielle. Une modification qui aboutit pour l'heure à la souscription obligatoire (pour les licences Basic et Silver de MySQL) d'un contrat d'engagement de trois ans. Avant une augmentation globale des tarifs pour 2011 ?  

Serveurs / Sun