Démission éclair du patron de la division mobilité d'Intel

Après 23 ans de bons et loyaux services chez le fondeur américain, Anand Chandrasekhar a annoncé sa démission.

La nouvelle stratégie adoptée dans la mobilité pèse dans la réorganisation en profondeur du fondeur américain. Après avoir annoncé hier le rachat d'un spécialiste des puces SoC (lire notre article Intel investit dans les puces SoC pour terminaux mobiles), Intel est de nouveau sous le feu des projecteurs avec la démission surprise d'Anand Chandrasekhar, senior vice president and general manager ultra mobilité d'Intel.

Cet homme clé avait jusqu'à présent en charge la stratégie du fondeur dans le domaine de la mobilité (ultra portables, smartphones, tablettes...) et en particulier du (re)positionnement de la gamme de processeurs Atom pour ce type de terminaux. Entré chez Intel en 1988, Anand Chandrasekhar a successivement occupé les postes d'assistant technique de Craig Barrett, actuel membre du conseil d'administration, general manager de l'entité station de travail, vice-président Architecture et responsable ventes et marketing. Il a justifié sa démission "to pursue other interests". Une envie d'aller voir ailleurs...

Intel / Etats-Unis