Les résultats trimestriels de Novell dans le rouge

Alors qu'il est en train d'être vendu à Attachmate, Novell a perdu 17,9 millions de dollars lors du dernier trimestre.

Au cours de son quatrième trimestre fiscal 2010 (clos le 31 janvier 2011), toutes les activités de Novell ont connu la décroissance. Le chiffre d'affaires du groupe a baissé de 5,8%, à 190,7 millions de dollars. Les revenus liés à la maintenance et aux abonnements ont chuté de 5,4% pour s'établir à 150,4 millions de dollars. Les ventes de licences ont rapporté 20,4 millions de dollars, en baisse de 3,8% sur un an. Le résultat net de Novell est négatif (perte de 17,9 millions de dollars,) alors que celui du même trimestre l'année précédente était, lui, positif. Novell avait alors réalisé un bénéfice net de 20,2 million.

Les revenus issus de Linux (abonnements et support) ont augmenté de 1%, atteignant 37,8 millions de dollars, mais ce n'est pas l'une des plus belles croissances trimestrielles de cette activité, qui a déjà affiché des croissances à deux chiffres - notamment pendant le ralentissement économique de 2008 et 2009

Novell a par ailleurs converti des placements à court terme en espèces pour un montant de 291,1 millions de dollars. Cela a eu aussi pour effet d'augmenter considérablement certains impôts. Avant de se faire acheter par Attachmate, Novell doit aussi d'abord vendre 880 mystérieux brevets à CPTN, la holding composée de Microsoft, Apple EMC et Oracle, pour 450 millions de dollars. Novell ne doit par ailleurs pas non plus toucher à sa trésorerie de 1,1 milliard de dollars.

Linux / Novell