iZettle lève 60 millions d'euros et se lance dans le prêt aux entreprises

La société suédoise spécialisée dans le paiement mobile lance une offre dédiée au financement des petites entreprises.

Le Square européen iZettle vient de boucler une levée de fonds de 60 millions d'euros en série D auprès d'Intel Capital et du fonds londonien Zouk Capital, ses investisseurs historiques. Ce tour de table porte à plus de 160 millions d'euros le montant total levé par la société suédoise depuis sa création. iZettle, qui propose des solutions de paiement sur smartphones et tablettes, compte utiliser ces fonds pour commercialiser sa nouvelle offre, iZettle Advance.

La solution permet aux petites entreprises européennes d'obtenir une avance sur les transactions réalisées par carte bancaire pour financer leur trésorerie. iZettle met ainsi le pied dans un nouveau marché, à l'heure où les entreprises se tournent justement vers des financements parallèles à ceux des banques, en témoigne l'explosion des plateformes crowdlending.

Déploiement progressif dans neuf marchés

iZettle Advance va être progressivement déployé dans les neuf marchés européens où la société est déjà présente, à commencer par les pays nordiques. "Pour iZettle, l'introduction de l'offre iZettle Advance marque une première incursion dans un secteur d'activité qui dépasse largement le seul cadre des paiements par carte bancaire, se félicite la start-up. C'est aussi un jalon significatif dans l'évolution de l'entreprise suédoise qui affiche son ambition d'élargir son offre de produits et de services."

Le montant emprunté dépendra de l'entreprise et de son chiffre d'affaires, tout comme les modalités de remboursement. iZettle ne prendra aucun taux d'intérêt, mais déterminera des frais fixes à l'avance avec l'entreprise. C'est bien la start-up elle-même qui financera le prêt, et non une banque partenaire, révèle à Techcrunch Jacob de Geer, CEO. Mais cela pourrait changer dans le futur si l'offre rencontre un grand succès.

Conquérir tous les pays européens 

iZettle Advance ne devrait pour l'instant pas être déployée en Amérique Latine, où iZettle est aussi présent, mais les 60 millions d'euros recueillis lui permettront également d'accélérer son développement à l'international. Les pays européens où iZettle n'est pas encore disponible sont les premiers en ligne de mire. Un lancement sur le marché américain, s'il n'est pas exclu par la start-up, n'est pour l'instant pas à l'ordre du jour.

Levée de fonds / Financement