Confidentiel : le spécialiste du ciblage marketing mobile DataBerries lève 1,7 million d'euros

La start-up française réalise une première levée auprès des fonds Isai et Mosaic Ventures pour développer son offre de marketing prédictif mobile.

Le spécialiste du ciblage marketing sur mobile, DataBerries, vient de lever selon nos informations près d'1,7 million d'euros auprès des fonds Isai et Mosaic Ventures. Cette start-up fondée en 2014 par Benoit Grouchko (ancien de Criteo), François Wyss (ancien de Google) et Guillaume Charhon opère les campagnes display de ses clients sur mobile, via de l'achat média classique et du programmatique alimenté depuis son DSP mobile propriétaire.

"Cette levée de fonds va nous permettre de continuer à investir dans notre technologie et de poursuivre le déploiement commercial de notre offre, en recrutant ingénieurs, data scientists et forces de vente", explique Benoit Grouchko au JDN.

Des milliards de data points collectés sur mobile

DataBerries surfe aujourd'hui sur la promesse très prisée du "bon message au bon moment à la bonne personne". Un positionnement rendu possible "par les milliards de 'data points' que nous collection in-app et sur web mobile pour nourrir l'algorithme de notre machine learning", précise Benoit Grouchko. Son offre de marketing prédictif se cantonne donc pour l'instant exclusivement au mobile, même s'il ne ferme pas la porte au développement d'une technologie cross-device avec le temps.  

Côté clients, DataBerries confie "ne pas avoir de religion particulière, s'adressant à tous", contrairement à un Criteo "qui est lui très orienté e-commerçant et n'est donc pas un concurrent". Le modèle de rémunération est à l'avenant, dépendant du type de campagne : "soit à la performance, soit une commission fixe sur budget investi".

Avec à peine une année d'existence, DataBerries a encore tous les attributs de la jeune pousse. Parmi lesquels, une ambition décomplexée. "Nous espérons devenir à terme le leader mondial du marketing ciblé sur mobile". Gageons que l'expertise et les conseils de certains business angels tels que Franck le Ouay (co-fondateur de Criteo), Cyril Vermeulen (co-fondateur d'aufeminin.com) et Jean Neltner (co-fondateur de l'agence fifty-five) devrait l'y aider. La start-up aux 11 collaborateurs devra avant cela débusquer de nouveaux locaux, elle qui achève son cycle au sein de l'incubateur de Télécom Paris Tech.

Levée de fonds / Marketing mobile