Fabrice Grinda, le multimillionnaire roi des petites annonces

Fabrice Grinda biographie Le globe-trotteur à l'origine de Aucland.fr et OLX alterne aujourd'hui entre ses activités de business angel et de blogueur expansif.

Fabrice Grinda est un grand voyageur qui aime les défis. Il nait en 1974 à Boulogne-Billancourt, dans une famille bourgeoise. Il grandit à Nice, puis quitte la France en 1992. Il part aux Etats-Unis et entre dans un lycée français. Il étudie ensuite l'économie à Princeton, dont il sort major de promo. Il crée alors sa première société, International Computers, qui exporte des équipements informatiques depuis les Etats-Unis vers l'Europe. En 1996, il ferme l'entreprise et rejoint, à 21 ans, McKinsey & Company en tant que consultant en stratégie.

En 1998, il revient finalement en France et crée Aucland.fr, le premier site français d'enchères en ligne, en s'inspirant d'eBay. La méthode du copycat paye. En 2000, il revend le site au fonds d'investissement de Bernard Arnault. La même année, il retourne aux Etats-Unis et fonde Zingy, une société spécialisée dans les jeux, sonneries et fonds d'écran pour mobiles. Un succès. En 2004, il revend la société à un groupe japonais, ForSide, pour 80 millions de dollars. En 2006, Fabrice Grinda cofonde avec Alex Oxenford sa quatrième société, OLX, hébergeur de petites annonces gratuites basé à New York et Buenos Aires. Quatre ans plus tard, le site est acquis par le groupe sud-africain Naspers. Fin 2012, Fabrice Grinda quitte son poste de direction chez OLX.

Crise de la quarantaine

A l'approche de la quarantaine, Fabrice Grinda décide de repartir de zéro, vend ses voitures de luxe et sa maison de Bedford, quitte son appartement de Manhattan et, muni d'une simple valise, il voyage en logeant chez des amis ou des membres de sa famille. A Miami, d'abord, puis à Paris -il est notamment passé chez son ami entrepreneur Marc Simoncini, chez qui il a cassé une lampe- à Nice et à Boston. Après s'être installé un temps dans une petite maison en République dominicaine, il a décidé de louer des appartements ou d'aller à l'hôtel au gré de ses voyages. Chaque noël et chaque été, raconte Fabrice Grinda au New York Times, il invite ses amis et sa famille dans sa maison à Cabarete, en République dominicaine.

Plus de 200 investissements à travers le monde

Il continue néanmoins d'investir dans des entreprises dans le monde entier. Plus de 200 investissements au total, dont 155 investissements encore actifs et déjà 30 sorties.

Socialement libéral, fiscalement conservateur

Blogueur assidu, il n'est pas avare de détails... Il raconte sa vie au jour le jour, sur les réseau sociaux et sur son blog. Il décrit jusqu'à son poids (84 kilos) et sa taille (1,89 m). Il se définit comme "socialement libéral [au sens américain], fiscalement conservateur". Ses intérêts : "ses chiens (Harvard et Bagheera), le tennis, le ski, le kitesurfing, la lecture, l'économie, les débats, le cinéma...". On apprend même quels sont ses films préférés (entre autres Shawshank Redemption, Usual Suspects, Seven, Matrix ou Fight Club), ses séries favorites (Mad Men, Game of Thrones, Lost, Entourage...) et ses livres fétiches, dont "Why Does the World Exist ?".

Sa citation préférée ? "Quoi que tu fasses, ou que tu rêves de pouvoir faire, commence-le. L'audace recèle du génie, du pouvoir, de la magie" (Goethe).

Accro aux défis, il n'a d'ailleurs jamais hésité à appliquer cette philosophie à tous les domaines de sa vie. A 27 ans, pendant trois mois, le célibataire avait décidé d'aborder dix femmes chaque jour dans les rues de New York pour leur proposer un café. Cinquante ont accepté l'invitation. "J'ai pris 955 râteaux... mais maintenant je relativise", s'en amuse-t-il toujours aujourd'hui.

 

A lire aussi sur le JDN :


Blog / Blogueur