Dr.nader Haddad

Chroniques deDr.nader Haddad

Consultant/expert en Finances, University of Oxford /Pantheon Sorbonne

Dernières chroniques de Dr.nader Haddad

  • Et si la crise financière faisait vieillir le monde

    Chronique de Dr.nader Haddad (University of Oxford /Pantheon Sorbonne)
    Crise financière américaine. Crise budgétaire européenne. Ces deux chocs majeurs, coup sur coup et en moins de cinq ans, n'ont pas fait qu'ébranler l'économie mondiale. Ils affectent dramatiquement le taux de natalité des économies avancées... au grand dam des industries en mal de main-d’œuvre qualifiée.

    • L'économie tunisienne est-elle prête à faire faillite ?

      Chronique de Dr.nader Haddad (University of Oxford /Pantheon Sorbonne)
      Quand arrêtera-t-on le chant des sirènes, vantant les avancées et réalisations et menant l’économie du pays vers un effondrement certain ? Il en est ainsi de notre économie de laquelle tous les membres du gouvernement –ou presque- parlent avec une «érudition» qui rendrait jaloux les Stiglitz, Krugman, Roth et Shapley.

      • Standard and Poor’s dégrade d’un cran la note souveraine de la Tunisie

        Chronique de Dr.nader Haddad (University of Oxford /Pantheon Sorbonne)
        L’agence de notation Standard and Poor’s a annoncé le 19 février 2013 avoir dégradé d’un cran la note souveraine de la Tunisie de BB à BB-, assortie d’une perspective négative, en raison de la crise politique qui secoue le pays.

        • Un an après la révolution, l’économie tunisienne reste en panne

          Chronique de Dr.nader Haddad (University of Oxford /Pantheon Sorbonne)
          Un an après les premières élections libres en Tunisie, la situation politique grippée entrave la reprise économique. Et alimente les déceptions.

          • Post-Révolution en Tunisie: toujours en attente d'une relance économique

            Chronique de Dr.nader Haddad (University of Oxford /Pantheon Sorbonne)
            L'optimisme est en train de s'estomper à mesure que le nouveau gouvernement a du mal à reprendre le contrôle de l'économie tunisienne.

          • Tunisie : pas de retour à la normale sans réformes économiques

            Chronique de Dr.nader Haddad (University of Oxford /Pantheon Sorbonne)
            Dix-huit mois après avoir initié le printemps arabe, la Tunisie peut se targuer d’une transition réussie. L’ancien régime n’est plus et les avancées démocratiques sont réelles. Mais les difficultés sociales et économiques menacent de freiner ces progrès.

            • Le manque de recherche dans le monde arabe

              Chronique de Dr.nader Haddad (University of Oxford /Pantheon Sorbonne)
              La recherche est l'élément le plus important pour la prospérité nationale, mais le monde arabe en général a ignoré cet aspect depuis de nombreux siècles.