Watson en mode cloud : est-ce vraiment réaliste ?

IBM va mettre à disposition son supercalculateur en mode cloud. Une place de marché sera lancée, sur laquelle les applications faisant appel à Watson pourront être proposées par des partenaires.

Entre-t-on dans une nouvelle ère du super calcul ? IBM annonce sa volonté de mettre à disposition les ressources de son supercalculateur Watson en mode cloud. Pour commercialiser ce service, Big Blue compte s'appuyer sur un réseau de partenaires qui pourront développer des applications Analytics tirant parti de Watson. Dans cette optique, le groupe prévoit de lancer une place de marché d'applications, qui sera baptisée Watson Developers Cloud. Dans le cadre de cet environnement, un kit de développement sera proposé permettant d'accéder aux API du cluster de calcul.

Reste à savoir si ce modèle est bien réaliste techniquement. Comment en effet gérer les flux de données en entrée et (surtout) en sortie du supercalculateur en transitant Internet par une connexion longue distance ? Comment combiner une telle offre avec l'analyse de données en masse (Big Data), ce qu'IBM met pourtant en avant dans son communiqué ? Ces questions restent entières.

IBM prévoit déjà deux scénarios d'usage, qui pourront d'ailleurs être combinés selon lui : l'injection de données de l'organisation utilisatrice d'une part, le recours à des données des partenaires d'autre part. Le groupe va aussi construire une offre de services associée, s'appuyant sur quelques 500 experts internes ainsi qu'un réseau de consultants externes.

Déjà trois partenaires beta testeurs sont mis en avant par le géant américain : Fluid (avec un moteur de questions-réponses en langage naturel pour les sites d'e-commerce), MD Buyline (une application d'aide à la décision d'achat de matériel médical), Welltok (un moteur d'optimisation des parcours de santé). Reposant sur la technologie serveur Power 750 (sous Linux), le système d'intelligence cognitive Watson a été notamment conçu pour répondre à des questions complexes posées en langage naturel.

Serveurs / IBM

Annonces Google