Rue du Commerce rachète Top Achat à France Télécom


Rue du Commerce va reprendre une partie de l'activité e-commerce de France Télécom. Les syndicats de l'opérateur s'inquiètent pour l'avenir d'Alapage.

C'est officiel : Rue du Commerce rachète Top Achat et Clust. Gauthier Picquart, co-fondateur de Rue du Commerce a indiqué conserver les deux marques tout en optimisant les capacités d'achats auprès des fournisseurs ou encore le référencement des sites. "Les positions marketing, les gammes de produits et les profils clients sont complémentaires entre Top Achat, Clust et Rue du Commerce", ajoute-t-il. La vente sera finalisée le 27 février.

Top Achat et Clust qui avaient fusionnés en 2003, et étaient alors valorisés à 75 millions d'euros, ont été acquis en 2006 par France Télécom qui se donnait deux ans pour tirer profit de cette activité au sein de sa filiale France Telecom e-Commerce (lire Top Achat-Clust entrent dans le giron de France Télécom, du 13/04/2006). Pourtant cette dernière aurait fait perdre 21 millions d'euros au groupe de télécommunication sur son dernier exercice. C'est pourquoi il cherchait depuis quelques mois à se défaire de cette activité (lire France Télécom cherche à céder Alapage, du 12/09/2008).

Le sort du reste de France Télécom e-Commerce, dont Alapage.com (acquis en 1999 pour un montant de 50 millions d'euros) et d'autres marques telles que Lalibrairie.com, est moins clair. Selon une source syndicale, il resterait, après la cession de Top Achat, quelque 170 salariés que France Télécom se chargerait de reclasser, faute de repreneur. Mais en interne, on s'inquiète du devenir de ces salariés. France Télécom et France Télécom e-Commerce ont deux activités différentes, et le transfert d'effectifs d'une entité à l'autre semble complexe. Les syndicats, eux, préfèrent encore croire à l'existence d'un repreneur pour Alapage.

Annonces Google