Le Web représente 13% des ventes totales d'habillement L'avantage du prix, à part sur l'enfant et la lingerie

Les prix des articles d'habillement pratiqués sur Internet sont résolument inférieurs à la moyenne du marché des vêtements de dessus adultes. "En femme, les prix des vêtements achetés en ligne sont inférieurs de 11 % à la moyenne du marché", indique Evelyne Chabalier pour l'IFM, sur le salon E-Commerce Paris 2013. "Et en homme, les prix sont inférieurs de 19 % alors qu'ils étaient supérieurs à la distribution physique jusqu'en 2010". Toutefois, cet avantage prix du Web disparaît sur le segment de l'enfant. Les grandes surfaces étant moins présentes en ligne, les prix du Web ressortent 4% supérieurs à la distribution physique. Enfin, la lingerie et les sous-vêtements sont vendus encore plus cher en ligne qu'en magasin.

La question du prix a bien entendu conduit l'IFM à s'intéresser à l'influence des soldes sur les ventes en ligne d'habillement. Il apparaît qu'au cours des 12 derniers mois, alors que la proportion de prix barré a fortement augmenté sur le marché global de l'habillement, passant de 34,4% à 39,4%, le Web a suivi le chemin inverse. Sur Internet, cette proportion est passée de 57,9% à 55,9% entre les périodes juillet 2011 - juin 2012 et juillet 2012 - juin 2013.

part des prix barrés sur le marché de l'habillement
Part des prix barrés sur le marché de l'habillement © Enquête consommateur IFM

Consommation