‎Mickael Soleau (Boulanger) "Les commandes pour les fêtes de Noël risquent de tomber très tard cette année"

L'enseigne spécialiste du loisir, du multimédia et de l'électroménager a renouvelé son appli dans la perspective des fêtes de fin d'année. Les explications avec le directeur du développement digital et des partenariats web.

JDN. Que représente Noël dans votre business ?

Mickael Soleau est directeur du développement digital et des partenariats web chez Boulanger. © Boulanger

Mickael Soleau (Boulanger). Comme les soldes dans l'industrie textile, les fêtes de fin d'année demeurent un moment clef pour nous. Elles peuvent atteindre plus d'un quart de notre chiffre d'affaires annuel. L'activité démarre dès maintenant et va crescendo sur 4 à 6 semaines. Le pic est atteint les deux dernières semaines. Les commandes risquent de tomber très tard cette année, car Noël arrive un lundi. Nous aurons donc une activité soutenue jusqu'au dernier moment.

Comment vous organisez-vous face à ce surplus d'activité ?

Que ce soit au niveau de la logistique, de l'approvisionnement, du magasin, de la centrale ou du siège, tout le monde est impacté. Nous entrons dans un dispositif exceptionnel. Nous lançons un portail en ligne de Noël et un magazine dédié. Face à la volumétrie et à l'afflux de clients, nous devons assurer un service client efficace. Cela passe bien sûr par des renforts. Nous embauchons notamment en magasin et en entrepôts pour garder une certaine qualité de service. Des formations sont réalisées en conséquence. Quant à la publicité, nous avons des campagnes prévues, mais nous ne pouvons pas encore en parler.

Sur votre appli, vous misez aussi sur la réalité augmentée…

Depuis une quinzaine de jours, nous avons relooké l'application avec une nouvelle version. C'est une première depuis deux ans. Ce lundi 13 novembre, nous avons mis en place de la réalité augmentée. Son fonctionnement se veut ludique et propose une nouvelle manière de découvrir notre magazine de Noël. Sur la home, un bandeau vert propose de "Vivre un Noël en réalité augmentée". Le client scanne alors un article du magazine de Noël sur son smartphone. Dès lors, l'utilisateur verra le produit en réalité augmentée à travers son écran ou encore accédera à du contenu dédié. Par exemple, des vidéos de recettes, une invitation à participer à des jeux ou encore obtenir des places de concerts ou un jouet Star Wars. Une partie des références du catalogue rentrent ainsi en interaction avec le consommateur sur son mobile.

Qu'attendent vos consommateurs durant ces fêtes ?

Le service et la livraison nous importe particulièrement. Les consommateurs souhaitent pouvoir acheter quand ils veulent. Surtout, les clients veulent être livrés quand et où ils le souhaitent. Tous nos efforts vont en ce sens que ce soit en magasin comme sur le site Internet ou l'application. Depuis 2016 et dans les grandes villes, nous proposons la livraison d'une commande en ligne réalisée jusqu'à 22h pour le lendemain dès 7h. Et à J+1 dans toute la France. Nous effectuons aussi l'installation et la reprise de nombreux produits comme l'électroménager. A cela s'ajoute le retrait en click & collect dans l'heure dans nos 137 magasins.

Quels sont vos produits phares pour cette période ?

De manière très classique, la téléphonie est une valeur sûre. Il y en a toujours dans le top des ventes. Les téléviseurs également. Plus original, nous avons beaucoup d'attentes sur les Oglo#, ces petites enceintes portables qui ne craignent ni l'eau ni la poussière. Ce produit cartonne déjà depuis plusieurs mois. Les assistants vocaux nous interpellent également comme Google home. Disponible depuis peu, l'assistant vocal pourrait devenir un produit phare ces prochaines années. En attendant nos produits autour des jeux vidéo resteront bien supérieurs en ventes. Tout comme les robots culinaires.

Votre audience est-elle plus mobile ou desk durant cette période ?

Sans vous donner de chiffres exacts, nous sommes dans la fourchette du marché. C'est-à-dire entre 40 et 60% d'audience sur mobile. De plus en plus de gens démarrent un achat sur smartphone pour le terminer sur ordinateur, ou inversement. Ces smartphones lient aussi physique et digital. L'essentiel, c'est que les utilisateurs retrouvent toujours leurs commandes, via leur compte, et évitent la rupture dans leur expérience en ligne. 

Et aussi : 

BOULANGER / Retail

Annonces Google