Les e-pharmaciens canadiens pourront vendre aux Etats-Unis

Le Sénat américain vient de porter un coup au lobby pharmaceutique en autorisant les habitants des Etats-Unis à commander en ligne des médicaments vendus moins chers provenant du Canada. Cet amendement à la loi de financement de la sécurité intérieure, proposé par le républicain David Vitter, risque d'ouvrir une énorme brèche qui exposerait les Américains à des produits non sûrs ou à des escroqueries, s'inquiètent ses opposants. Cependant, les législateurs américains sont depuis longtemps séduits par l'idée d'importer des médicaments fabriqués à l'origine aux Etats-Unis depuis d'autres pays où les politiques publiques ont fait baisser leurs prix. Jusqu'ici, le lobby pharmaceutique avait toujours réussi à empêcher un accès généralisé à ces médicaments réimportés.

Annonces Google