Quand le digital transforme notre expérience du voyage

L'industrie du tourisme poursuit sa mutation et connaîtra encore de grands changements au travers des évolutions technologiques à venir. Portée par de multiples start-ups et entreprises, cette transformation ne fait que commencer... Tour d'horizon.

En quelques années, sous l’impulsion du digital, notre façon de consommer le voyage a été profondément bouleversée. Internet s’est imposé comme la plus grande agence touristique, ouverte 24h/24, 7j/7 et 365 jours par an. Autour d’elle, une myriade de start-up a pris son envol, proposant des alternatives aux offres classiques, mais aussi des expériences toujours plus personnalisées. Voyager autrement, selon ses envies, son budget ou ses convictions est désormais à portée de clic. Cependant, si ce changement semble important, il n’est rien en comparaison de ce qui nous attend dans les prochaines années autour des technologies vocales ou encore de réalités virtuelle et augmentée.

Le voyage à l’heure de l’ultra-personnalisation

Tourisme équitable, hébergement collaboratif, échange de maisons, co-vacances, glamping… Les tendances émergentes autour du voyage sont portées par des acteurs de la Tech, qui développent des offres touristiques de plus en plus originales ou correspondant à de vraies aspirations. Désormais ultra-personnalisé ou plutôt ultra-personnalisable, le voyage n’a jamais été aussi simple, ni aussi enthousiasmant.

Aujourd’hui, on compte près d’1,3 milliard de touristes sur la planète, soit peu ou prou le nombre de visiteurs sur Instagram chaque mois ! Une comparaison qui a du sens, puisque l’essor de nouvelles façons de voyager est intimement lié à l’explosion du numérique dans nos vies. Les blogs et les réseaux sociaux de manière générale sont autant de sources d’inspiration et de bons plans pour les voyageurs. Airbnb ou Blablacar, pour ne citer que ces deux grands pourvoyeurs d’expériences, nous invitent à penser nos hébergements et nos déplacements autrement. Des centaines d’autres start-up gravitent au sein de cette galaxie que représente le tourisme, secteur faisant vivre 300 millions de personnes et dégageant 10% de la richesse produite dans le monde.

Un espace que tout le monde cherche donc à conquérir. Pas étonnant, dès lors, qu’il s’agisse du marché le plus actif en matière de disruption, de compétition et d’innovation. Et nous n’avons encore rien vu !

Et si on embarquait pour l’espace ?

Projetons-nous dans le futur ou plutôt dans les étoiles, avec l’annonce de Virgin Galactic, qui a indiqué en octobre dernier que son avion suborbital destiné à des vols touristiques à la frontière de l’espace, le SpaceShipTwo Unity, s’apprêtait à réaliser ses premiers essais. De son côté, la société Orion Span assure qu’elle proposera, dès 2022 et pour la modique somme de 7,7 millions d’euros, un séjour de 12 jours dans le premier hôtel de luxe spatial. Mais revenons un peu sur terre… Dans quelques années, le projet futuriste, Hyperloop, et, disons-le, un peu fou, imaginé par l’entrepreneur le plus connu de la Tech, promet de réduire les distances de façon incroyable, modifiant profondément notre rapport au temps et à l’espace.

De façon beaucoup plus réaliste, ce sont très certainement les technologies vocales et d’intelligence artificielle, au travers des enceintes connectées, qui vont rapidement révolutionner le secteur du voyage. Prenons l’exemple d’un voyageur souhaitant savoir si son vol est retardé ou connaître le prix d’un aller-retour pour Marrakech. Traditionnellement, il lui faudrait ouvrir son ordinateur, se connecter, saisir l’adresse de la compagnie dans son navigateur et faire sa recherche, avant d’obtenir (enfin) sa réponse, ce qui devrait prendre entre 2 et 3 minutes. En utilisant un assistant vocal, cette information lui sera fournie en 10 secondes à peine.

Cette technologie est l’équivalent du mobile il y a 12 ans, sauf que ses perspectives d’adoption sont autrement plus fortes. Ainsi, elle a le potentiel pour écraser la concurrence que représentent le smartphone, sur les applications, et l’ordinateur. Pourquoi taper des requêtes, lorsqu’il est possible de les formuler simplement à l’oral ?

Voyage aux frontières du virtuel

Autres technologies qui vont venir bouleverser le secteur du voyage : les réalités virtuelle et augmentée. Déjà, en Asie, des agences proposent à leurs visiteurs d’avoir ou plutôt de voir un avant-goût de leur voyage à l’aide d’un simple casque de réalité virtuelle. Ainsi projetés dans une ville ou un pays, les potentiels clients sont plus à même de sélectionner leur destination. Aujourd’hui, cette technologie n’a d’autre intérêt que celui d’inspirer le voyageur. Elle ne peut en aucun cas remplacer l’expérience physique : reproduire l’odeur d’une pluie tropicale, la sensation d’un sable fin sous les pieds ou encore l’interaction avec les populations locales. Mais si elle y parvient un jour, alors, les compagnies aériennes et les hôtels auront du souci à se faire.

En attendant, une fois les voyageurs arrivés sur leur lieu de villégiature, la réalité augmentée prendra le relais. Dans quelques années, plus personne ne regardera son téléphone, ni ne feuillettera un guide pour trouver un restaurant, connaître le nom d’une plage ou l’historique d’un bâtiment. Il suffira de se munir d’une paire de lunettes !

On peut déplorer que ces technologies retirent une part de mystère et, sans doute, d’imprévu au voyage, mais on ne peut nier leur intérêt et leur probable généralisation à moyen terme. Ce qui est certain, c’est que virtuelle ou réelle, l’expérience du voyage va continuer à se disrupter pour nous faire rêver toujours plus grand !

Autour du même sujet

Quand le digital transforme notre expérience du voyage
Quand le digital transforme notre expérience du voyage

En quelques années, sous l’impulsion du digital, notre façon de consommer le voyage a été profondément bouleversée. Internet s’est imposé comme la plus grande agence touristique, ouverte 24h/24, 7j/7 et 365 jours par an. Autour d’elle, une myriade...