Pierre Andrade (Suez) "Anvers adopte notre solution connectée pour améliorer ses réseaux d'eau"

Suez a remporté l'appel d'offres de Water-link, la compagnie des eaux de la ville d'Anvers, pour créer une plateforme IoT permettant de réduire les pertes en eau. Son directeur du digital pour la France détaille le projet.

Pierre Andrade, directeur du digital en France chez Suez. © Suez

JDN. Vous avez remporté avec Water-link votre premier contrat en Belgique. Comment est né ce projet sur la supervision de ses réseaux d'eau ?

Pierre Andrade. Water-link, la compagnie des eaux de la ville d'Anvers, produit environ 140 millions de m3 d'eau par an, dont 47 millions sont livrés à d'autres opérateurs et 93 millions permettent d'alimenter en eau potable les 620 000 habitants de la région et les industries du port d'Anvers. Elle est confrontée à un système de distribution complexe avec des secteurs au profil très différent, fait face à des pertes en eau sur son réseau et voit ses performances se dégrader d'année en année. Elle affiche des résultats inférieurs de 20% à la moyenne réalisée en Belgique. Elle a voulu changer la donne et a testé l'IoT pour tenter d'améliorer son rendement.

Water-link a fait appel à nous en février 2018 pour mener pendant un an un POC à Ekeren, un quartier de la ville. A l'issue de cette démonstration de faisabilité, qui lui a permis de détecter des vannes ouvertes et des débitmètres montés à l'envers, Water-link a été satisfaite des résultats et a lancé un appel à projet en février dernier pour superviser son réseau d'eau constitué de 2 600 kilomètres de canalisations. Nous avons été sélectionnés en juillet dernier et le projet démarrera en octobre 2019. Nous leur avons vendu la licence de notre logiciel Aquadvanced Réseaux d'eau, nous effectuerons son implémentation pendant un an, afin d'être opérationnel en octobre 2020, et nous l'exploiterons en mode SaaS pendant quatre ans.

Quels gains doit leur apporter votre solution ?

Aquadvanced Réseaux d'eau permet de rassembler sur une plateforme unique les données mesurant différents paramètres provenant de l'ensemble de leurs outils pour leur offrir une visualisation globale. Water-link dispose de 150 capteurs (60 débitmètres, 75 capteurs de pression et 10 sondes de qualité) ainsi que de 200 000 compteurs d'eau communicants. Pourtant, malgré des réseaux équipés et sectorisés, elle ne sait pas comment tirer parti de cette instrumentalisation de manière efficace. Pour que l'IoT soit profitable, il faut valoriser ses données et les intégrer dans le quotidien des équipes. En réunissant ces informations et en y appliquant du machine-learning pour prioriser les interventions à mener, Aquadvanced aidera les opérateurs à faire le bon choix. Ce sont les mesures en temps réel de l'IoT couplée à l'analyse qui permettent de gagner en performance. En France par exemple, nous avons gagné 10 à 15 points de performance sur nos résultats de rendement grâce à ces outils.

Quels sont les enjeux actuels pour les gestionnaires de réseaux d'eau ?

Le suivi en temps réel des consommations d'énergie et de la qualité de l'eau sont les deux tendances lourdes dans le secteur. La consommation d'électricité est le premier poste de dépense d'un opérateur. La capacité à avoir une consommation intelligente est un grand défi. Water-link est intéressée par l'intégration de notre module sur l'optimisation énergétique car la gestion du port d'Anvers est source de consommations importantes. La miniaturisation des capteurs IoT permet par ailleurs de déployer des sondes dans les canalisations pour garantir la qualité de l'eau et sa sécurité sur l'ensemble du réseau. Cela permet aux opérateurs de moins chlorer l'eau. Sur ces sujets, nous travaillons avec la start-up Save Innovations sur la mise au point de picoturbines utilisant l'énergie dans les canalisations pour alimenter les objets connectés et économiser leur batterie.

Pierre Andrade est directeur digital France et président de Suez Smart Solutions. Cette filiale du Groupe Suez apporte son expertise dans la collecte, le traitement des données et la conception d'applications numériques innovantes pour la performance environnementale des villes et des usagers. Cette filiale de 300 collaborateurs opère à ce jour plus de 4 millions d'objets connectés et 1 000 systèmes experts dans le monde.

Et aussi : 

"Anvers adopte notre solution connectée pour améliorer ses réseaux d'eau"
"Anvers adopte notre solution connectée pour améliorer ses réseaux d'eau"

Pierre Andrade, directeur du digital en France chez Suez. © Suez JDN . Vous avez remporté avec Water-link votre premier contrat en Belgique. Comment est né ce projet sur la supervision de ses réseaux d'eau ? Pierre Andrade . Water-link,...