Ségolène Royal : "le P2P et le numérique sont une chance"

Après être partie en guerre contre les DRM début mai, Ségolène Royal manifeste de nouveau son opposition au projet de loi DADVSI qui a été voté par le Sénat (lire l'article du 12/05/06) et devrait repasser devant l'Assemblée nationale. Elle estime en effet que ce texte "exacerbe les oppositions stériles entre le public, les créateurs, les producteurs et les diffuseurs". Elle propose à la place une nouvelle loi qui établirait différents modes de financement des auteurs. En plus des revenus directs, Ségolène Royal évoque ainsi la possibilité de mettre en place des commissions qui seraient versées par les intermédiaires (webradios, plates-formes P2P), et un système de licence globale et de redevance pour copie privée. 

Autour du même sujet

Ségolène Royal : "le P2P et le numérique sont une chance"
Ségolène Royal : "le P2P et le numérique sont une chance"

Après être partie en guerre contre les DRM début mai, Ségolène Royal manifeste de nouveau son opposition au projet de loi DADVSI qui a été voté par le Sénat (lire l' article  du 12/05/06)  et devrait repasser devant l'Assemblée...