Google lance un service gratuit de streaming musical

Devançant l'arrivée imminente d'Apple Music, Google lance aux Etats-Unis une version restreinte mais gratuite de Google Play Music.

Huit jours avant le lancement d'Apple Music le 30 juin prochain, Google a décidé de faire diversion, en annonçant hier une version gratuite de Google Play Music, son propre service de streaming musical sur abonnement. Disponible aux Etats-Unis seulement, elle sera assortie d'importantes restrictions.

Impossible par exemple d'écouter une chanson ou un artiste en particulier ni de passer tous les titres d'un album. Davantage inspirée de Pandora que de Spotify, la version gratuite de Play Music proposera différentes radios, basée sur un genre musical, une période, le moment de la journée ou l'état d'esprit de l'auditeur. Un usage similaire, donc, au bouquet de radio Beats 1 qu'Apple relancera aussi le 30 juin. En outre, le service sera financé par la publicité et ne permettra d'écouter qu'un nombre limité de morceaux par heure.

Lancé en 2013, Google Play Music est commercialisé 9,90 dollars par mois et donne accès à plus de 30 millions de titres. La version gratuite est disponible sur Internet et le sera d'ici quelques jours via des applications iOS et Android. Google n'a pas encore évoqué d'éventuel déploiement hors des Etats-Unis.

Pourquoi se lancer dans les radios en ligne, au risque par ailleurs de cannibaliser en partie les chaînes musicales gratuites de sa filiale Youtube ? Sans doute pour renforcer sa présence sur le mobile et convaincre les détenteurs de smartphones sous Android de rester dans l'écosystème Google pour écouter de la musique. Et, tant qu'à faire, pour rappeler l'existence de son propre service payant de streaming musical sur abonnement, histoire de ne pas laisser le champ trop libre à Apple Music.

Annonces Google