Ces patrons mis sur la touche par leurs actionnaires

Lorsqu'une start-up atteint une taille critique, avoir un fondateur visionnaire ou très focalisé sur son produit ne suffit plus forcément au développement économique de son entreprise et au contentement des actionnaires.  

Qu'il s'agisse d'objectifs non atteints ou de divergences stratégiques avec ses investisseurs, les fondateurs, aussi bons soient-ils, sont généralement priés de prendre plus ou moins de recul. Même les meilleurs entrepreneurs de l'e-business n'y échappent pas : en voici la preuve.

 

Suggestions de contenus