Telenor n'aura pas à payer 2 milliards d'euros à Vimpelcom

La justice russe a annulé l'amende de 2 milliards d'euros que Telenor avait été condamnée à verser à l'opérateur mobile Vimpelcom, numéro deux du marché russe. Un des actionnaires de ce dernier accusait le norvégien Telenor (propriétaire de 29,9 % de Vimpelcom) d'avoir retardé le rachat de l'opérateur ukrainien Ukrainian Radio Systems.

Annonces Google