Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Des roseaux géants pour produire de l'électricité

Des roseaux géants pour produire de l'électricité © Fotolia
Le concept Windstalk (littéralement "tige de vent") repose sur l'exploitation des mouvements de tiges géantes oscillant dans le vent, un peu comme des plantes aquatiques. Sur la forme, il s’agit de rassembler des centaines de mâts de fibres de carbone renforcés, haut de 55 mètres, soit l’équivalent d’un immeuble de 18 étages, et dont la base fait 30 centimètres de diamètre à la base quand le sommet en affiche 5.
Au cœur de ces vibrisses géantes, des disques de céramique polarisée électriquement génèrent de l'électricité lorsqu'ils sont soumis à des contraintes mécaniques. Un infime coup de vent  entraîne ainsi une production piézoélectrique. Windstalk a plu aux Emirats-Arabes-Unis qui devraient intégrer cette technique à leur projet de ville écologique modèle de Masdar.
Suggestions de contenus