Le groupe Hi-Media rachète la régie Adlink Media pour 29,4 millions d'euros Des complémentarités thématiques et géographiques

Avec l'acquisition de la régie Adlink Media, Hi-Media met la main sur un réseau de plus de 4 000 sites sur le continent, une audience touchant plus de 94 millions de visiteurs uniques par mois et quelque 10,6 milliards d'impressions par mois. Une audience en croissance de 15 % sur deux ans, puisqu'elle s'élevait à 82 millions de visiteurs uniques en mars 2007.

 

Au total, le groupe peut désormais compter sur un réseau riche de 20 000 sites éditeurs et ainsi obtenir une audience de plus de 120 millions de visiteurs uniques par mois, selon ComScore. 

 

Hi-Media en profite aussi pour se positionner là où il était peu ou pas présent auparavant, en termes de packs thématiques couverts. "Le réseau de sites d'Adlink Media est très complémentaire au nôtre, notamment en ce qui concerne l'offre automobile qui nous manquait jusqu'à maintenant", confirme le PDG. Une complémentarité qui, d'après lui, devrait aussi se manifester sur les thématiques BtoB, divertissement et l'univers féminin, où Hi-Media est déjà actif.

 

Hi-Media renforce également sa présence à l'international, puisque Adlink Media est présent dans douze pays. "J'estime que ce rapprochement permet à Hi-Media de devenir numéro un du marché en France, en Belgique et en Espagne, note Cyril Zimmermann. Nous allons également avoir de nouveaux bureaux au Royaume-Uni, aux Pays-Bas ou encore en Italie. En tant qu'agrégateur d'audience, nous approchons le niveau de MSN en Europe et dépassons celui de Yahoo." Suivant les pays, Hi-Media va obtenir un taux de pénétration allant de 50 à 70 % en moyenne. Il est déjà de 75 % en France.