La fraude au clic perd du terrain aux Etats-Unis


La fraude au clic a baissé de 20 % au cours du premier trimestre. Si Google et Yahoo ont su se montrer efficaces, une nouvelle forme de fraude au lien sponsorisé est apparue.

Selon l'enquête trimestrielle de Clic Forensics, la fraude au clic aurait considérablement baissé au premier trimestre 2009. De 17,1 % sur les trois derniers mois de l'année dernière (lire le dossier : Recrudescence de la fraude au clic fin 2008, du 30/01/09), le taux de clics frauduleux sur les liens sponsorisés recensé par Clic Forensics est tombé à 13,8 %. Il était de 16,3 % sur la même période de l'année dernière.

Si la fraude au clic a donc baissé d'un trimestre sur l'autre, les premiers mois de l'année ont vu apparaître la montée en puissance d'une nouvelle forme de fraude au clic : des javascripts malicieux qui génèrent un clic frauduleux lorsqu'un internaute visite la page.

La société explique cette baisse par les progrès qu'ont fait Google et Yahoo pour identifier les PC zombies, responsables de près d'un tiers des clics malveillants lors du dernier trimestre 2008. En dehors des Etats-Unis, les principaux pays d'où sont générés ces clics frauduleux sont le Canada, le Royaume-Uni, et l'Allemagne.

Etats-Unis / Google

Annonces Google