Le projet de baisse des tarifs des SMS se précise

L'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) vient de mettre en consultation publique auprès de la Commission Européenne son projet portant sur la terminaison d'appel des SMS. L'autorité de régulation entend réduire les frais sur les prix de gros que se facturent les opérateurs mobiles entre eux pour acheminer les SMS. Ces frais représentent à l'heure actuelle près de 50 % du prix de détail des mini-messages, avec un prix fixé en 2005 à 4,3 centimes d'euros par message. Ce tarif pourrait être ramené à 3 centimes d'euro pour Orange et SFR et 3,5 centimes d'euros pour Bouygues Telecom, soit une baisse de 30 % au bénéfice du consommateur. En 2005, 12,7 milliards de SMS ont été envoyés.

Autour du même sujet

Annonces Google