AOL supprime 1.300 emplois

Le fournisseur d'accès Internet américain va supprimer 1.300 emplois dans ses centres d'appel aux Etats-Unis. Des licenciements qu'AOL ne justifie pas par la perte de 3 millions d'abonnés aux Etats-Unis et des résultats trimestriels en recul (lire l'article du 5/05/06), mais par la maturité de ses clients, toujours plus enclins à trouver eux-mêmes les informations nécessaires. Depuis 2004, le nombre d'appels auraient ainsi baissé de 50 %.    

Autour du même sujet

AOL supprime 1.300 emplois
AOL supprime 1.300 emplois

Le fournisseur d'accès Internet américain va supprimer 1.300 emplois dans ses centres d'appel aux Etats-Unis. Des licenciements qu'AOL ne justifie pas par la perte de 3 millions d'abonnés aux Etats-Unis et des résultats trimestriels...