Etats-Unis : des opérateurs peu scrupuleux condamnés


Plus de 650 petits opérateurs n'ont pas prouvé qu'ils ont mis en place des mesures pour protéger les informations personnelles de leurs clients.

La FCC (Federal Communications Commission), le gendarme des télécoms américains, a décidé de sévir contre les opérateurs télécoms qui ne respectent pas leurs obligations en matière de protection de la vie privée. Elle a condamné à des amendes de 20 000 dollars plus de 650 petits opérateurs téléphone fixes et mobiles. Soit plus de 13 millions de dollars au total.

Il leur est reproché de ne pas avoir fournit à la FCC les documents indiquant qu'ils avaient bien respecté la réglementation. En avril 2007, le gendarme des télécoms américains avait renforcé les obligations envers les opérateurs télécoms en matière de protection des données personnelles. Ceux-ci devaient par exemple mettre en place des mots de passe avant de permettre à leurs clients l'accès à ce type d'informations. Des mesures qui avaient été prises après des plaintes contre des revendeurs de numéros de téléphones. 

Les opérateurs condamnés à ces amendes n'ont en fait pas communiqué à la FCC un document annuel prouvant la mise en place de ces mesures. Un document demandé pour la première fois en 2008. Pour 2009, la FCC a prévenu que les éventuels contrevenants s'exposeraient à des amendes plus importantes. 

Annonces Google