La Région Rhône-Alpes conteste l'attribution des licences Wimax

Le Conseil régional de Rhône-Alpes, candidat malheureux à l'attribution des licences régionales Wimax (lire l'article du 10/07/06), annonce le dépôt d'un recours en annulation devant le Conseil d'Etat. La collectivité territoriale ne comprend pas pourquoi elle n'a pas été retenue par l'Arcep, contrairement à six autres Conseils régionaux. Le régulateur a en effet préféré accorder les deux licences de la région Rhône-Alpes au groupe Bolloré Télécom et à Maxtel, société détenue pour moitié par les Autoroutes Paris Rhin Rhône. La région a exprimé son regret de ne pouvoir "disposer librement de cette technologie essentielle pour l'aménagement numérique de son territoire". Elle est pour l'instant le premier candidat non retenu à contester la décision de l'Arcep.  

Autour du même sujet

Annonces Google